jeudi 21 juillet 2011

Dette souveraine : qui fera faillite le premier, l’Europe ou les États-Unis ?

Qui peut honnêtement dire qu’il ne profite pas du spectacle ?  Des clowns à gauche, des guignols à droite… amusant, n’est-ce pas ?


Les actions chutent, l’or bat de nouveaux records. L’euro a reculé, mais par rapport au dollar, il est toujours 50% plus élevé que lorsqu’il a été introduit il y a 10 ans.  En Europe, les grands banquiers et les autorités financières essaient de trouver comment éviter une chose naturelle — la faillite. 

Aux États-Unis, les politiciens luttent pour augmenter le niveau du plafond de la dette avant qu’il soit trop tard.

La grande question, c’est qui fera faillite le premier ? L’Europe ou les États-Unis ?


Lire la suite ...

Larry Summers, ancien Secrétaire au Trésor US a prévenu que ne pas augmenter la limite de la dette serait pire que la faillite de Lehman en 2008. Ben Bernanke a dit la même chose au Congrès US.

En Europe, le FMI et le reste de l’élite financière ont le même message. Ne laissez pas la Grèce faire faillite, ou il y a un sérieux risque de “contagion” et de catastrophe financière. Larry Summers a même traversé l’océan pour donner de mauvais conseils aux Européens :

“Aucune grande institution financière, quel que soit le pays, ne devrait être laissée à la faillite”.
▪ Des deux côtés de l’Atlantique, la situation est la même. Les génies et les escrocs qui gèrent les grandes banques veulent que le pot de miel reste ouvert aussi longtemps que possible. Mais il y a des pressions — provenant en majeure partie des classes moyennes, qui trouvent qu’elles ont été arnaquées — pour remettre le couvercle.

En Europe, les Allemands traînent des pieds à l’idée de donner plus d’argent aux paniers percés en Grèce et au Portugal. Aux Etats-Unis, les activistes du Tea Party veulent mettre fin à l’Etat-Providence en lui coupant les vivres. Ils veulent respecter la limite de la dette. Bon nombre d’entre eux seraient heureux de voir le pays faire faillite.

Personnellement, nous aimerions voir le gouvernement américain faire défaut. Pourquoi ?

Parce que les autorités ont déjà fait assez de dégâts avec leurs emprunts ; il est temps de vivre selon leurs moyens…

Parce qu’il y a assez de zombies subsistant avec des fonds empruntés…

Parce qu’il sera moins douloureux d’arrêter l’accumulation de dette maintenant plutôt que dans le futur…

Et parce que nous voulons simplement voir ce qui se passe quand les zombies se retrouvent à court de viande fraîche.

Source La Chronique de Agora

1 commentaire:

  1. 5$ que si le systéme tombe qu'il tomberas en entier avec des solutions dèja préparé...NWO oblige...

    RépondreEffacer