jeudi 3 novembre 2011

Crise de confiance envers le Plan Nord


Le Plan Nord du gouvernement Charest vit une crise de confiance, autant de la part de ceux qui appuient son Plan Nord que des écologistes qui entretiennent des doutes majeurs sur la manière de le concevoir et de le gérer.  Ne reste plus que la population soit dûment informée.

Ne nous laissons pas séduire par ce miroir aux alouettes et ce piège à con, ni  par toute cette poudre aux yeux qu'on jette en l'air pour nous aveugler. Le Plan Nord offrira du pain à manger pour quelques 20,000 personnes et des milliards aux compagnies aux dépends des Québécois et générations à venir.


Jean Charest s'explique donc à une commission d'enquête publique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire