mercredi 9 novembre 2011

Pleins gaz dans le schiste pour les Desmarais


Argent


Le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), une société contrôlée conjointement par la famille Desmarais et le milliardaire belge Albert Frère, est devenu le premier actionnaire d’Arkema, un des leaders mondiaux dans la fabrication d’adjuvants nécessaires à l’extraction de gaz de schiste.

Selon ce que rapporte le journal Les Échos, GBL a détrôné le fonds américain Greenlight Capital comme premier actionnaire du groupe.

GBL détient désormais plus de 10% du capital d’Arkema, et 12,5% des droits de vote de l’actionnariat. L’entreprise n’a pas cessé d’accroître sa participation dans Arkema depuis 2006, faisant graduellement passer sa part du capital de 2,6% en 2006 à 6,1% en juillet 2011. Au 31 octobre, la participation a atteint 10,2%.

Arkema vend des monomères acryliques, des produits chimiques qui, mélangés à de l'eau sous pression, sont utilisés dans les puits de recherche du gaz de schiste. Plus exactement, les monomères acryliques servent à détacher le gaz des parois minérales.

Le gaz de schiste est extrait grâce à des forages horizontaux qui fracturent la roche (le schiste) en injectant des millions de mètres cubes d'un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques à très haute pression.

«Arkema se réjouit de cette montée en participation, qui traduit la confiance en la société d’un actionnaire présent dans le capital depuis le premier jour», a commenté un porte-parole du groupe, en entrevue au journal Les Échos.

Arkema est le plus grand industriel chimique français indépendant. Il fut créé en 2004, à la suite de la réorganisation liée à la fusion de TotalFina Elf.
Présente dans plus de 40 pays avec quelque 18 400 collaborateurs, l'entreprise Arkema réalise un chiffre d'affaires de 5,7 milliards d'euros (7,7 milliards de dollars CAN).

Avec ses six centres de recherche en France, aux États-Unis et au Japon, et des marques internationalement connues, Arkema occupe une position de leader sur ses principaux marchés. Total s'est départie d'Arkema en 2006, après l'inscription en bourse de l'entreprise française.

Au Canada, le groupe est présent seulement au Québec. Son usine de Bécancour produit et commercialise de l'eau oxygénée (ou peroxyde d'hydrogène), utilisée comme agent de blanchiment de la pâte à papier et des fibres textiles, comme intermédiaire chimique dans les médicaments, comme antiseptique ou encore pour le traitement des effluents liquides ou gazeux.

Source   LCN

Aucun commentaire:

Publier un commentaire