vendredi 4 novembre 2011

Un record de pauvreté extrême aux États-Unis

Le nombre d'Américains qui vivent dans l'extrême pauvreté a atteint un niveau record

Selon le plus récent recensement, 20 millions et demi de personnes vivent dans l'extrême pauvreté aux États-Unis. C'est presque 7 % de la population. Il s'agit d'un record en 35 ans, soit depuis que ces statistiques sont compilées.

Le recensement qualifie de « très pauvre » une personne célibataire qui gagne moins de 5570 dollars et une famille de 4 personnes qui gagne 11 157 dollars ou moins par année.

Les poches de pauvreté se concentrent essentiellement dans les grandes régions métropolitaines. Elles se sont élargies au cours des dernières années, après s'être un peu résorbées au cours des années 1990.

« Les récessions sont censées être temporaires, et quand elles sont terminées, tout devrait revenir comme avant. Mais l'inquiétude, en ce moment, c'est que le ralentissement économique - qui prendra fin éventuellement - aura des effets durables sur les familles qui ont perdu leur emploi, qui se sont retrouvées dans une situation difficile et qui n'arrivent pas à en sortir », explique Robert Moffitt, professeur d'économie à l'université John Hopkins.

De nouvelles données sur la pauvreté en 2010 doivent être diffusées la semaine prochaine par le Bureau du recensement américain. Elles devraient montrer que pour la première fois dans l'histoire des États-Unis, la proportion d'Hispaniques vivant dans la pauvreté devait dépasser la proportion d'Afro-Américains pauvres.

RDI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire