vendredi 16 décembre 2011

Harper défend les sables bitumineux albertains contre la «désinformation»



Toronto — Le premier ministre Stephen Harper affirme que la demande pour les sables bitumineux canadiens est «énorme».

Lors d’une allocution aujourd'hui à Toronto, M. Harper a défendu les sables bitumineux comme moteur de la création d’emploi et comme source de revenus pour l’économie canadienne.

Selon lui, de la «désinformation» circule sur l’impact environnemental des sables bitumineux, mais la réalité est que les émissions de ce type d’exploitation sont comparables à celles des autres pétroles lourds, a-t-il dit.

Cette déclaration survient après qu’une importante entreprise alimentaire américaine eut promis d’éviter d’utiliser du carburant provenant des sables bitumineux albertains.

Chiquita Brands dit avoir rejoint 13 autres entreprises et une ville dans une tentative de réduire son empreinte écologique. L’entreprise entend désormais éviter les carburants provenant de «raffineries des sables bitumineux».

Le géant des cosmétiques Avon et la chaîne de pharmacies américaines Walgreens ont tous deux pris des engagements similaires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire