lundi 12 décembre 2011

La conférence de Durban sur le climat : un nouvel espoir, une nouvelle fois déçu


Les accords sur le changement climatique se suivent et se ressemblent... Embourbés dans leurs intérêts et leurs paradoxes, les dirigeants de notre planète ne parviennent toujours pas à prendre des décisions courageuses et immédiates pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les quelques progrès consentis demeurent bien maigres face à l'inexorable réchauffement climatique en cours.

La 17e édition de la Conférence des Parties (COP17) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC(1)) et la 7ème Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties au Protocole de Kyoto (CMP) s'est achevée à Durban (Afrique du Sud), dimanche 11 décembre après 10 jours de négociations "marathon".

Cette Conférence des Nations Unies sur le changement climatique rassemblait des représentants des gouvernements du monde, les organisations internationales et la société civile. Au total, 194 pays (parties) étaient réunis pour convenir d'un nouvel accord qui permette de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il fut signé, au dernier moment, après deux nuits blanches de discussions.

Source: notre-planete.info 

Aussi: Le Devoir   Un sursis pour Kyoto

Aucun commentaire:

Publier un commentaire