mardi 31 mai 2011

Le mystère Boriska :un étrange enfant indigo

La première fois que j'ai entendu parler de l'étrange garçon Boriska, c'est par les dires des participants à une expédition vers une zone assez peu ordinaire du nord de la province Volgograd, connue sous le nom de « Medveditskaya Ridge. »

L'un des témoins m'a fait part de ses impressions. « Imaginez-vous, quand tout le monde s'est réuni autour du feu de joie pour la soirée, ce petit garçon de 7 ans a brusquement demandé le silence : il allait nous parler des habitants de Mars et de leurs voyages sur la Terre. Et bien, quelqu'un continuait à bavarder à mi-voix, quand le garçon a exigé notre attention complète ou alors il n'y aurait pas d'histoire. »

Les conversations se sont tues. L'enfant aux grands yeux et au visage rond, vêtu d'un t-shirt d'été et coiffé d'une casquette de baseball, nullement craintif des adultes, a commencé un récit incroyable.

Sur la civilisation martienne, sur des cités mégalithiques et des vaisseaux martiens, sur des vols vers d'autres planètes, et sur la Lémurie sur Terre, sur la vie de quelqu'un qu'il connaissait, l'ayant rencontré alors que lui, venait de Mars, sur ce grand continent au milieu de l'océan, et comment il y avait des amis...

Le feu crépitait, la nuit nous entourait et le ciel aux milliers d'étoiles était silencieux comme s'il gardait un grand secret. Une heure et demie ont passé avec des histoires étonnantes. L'un des participants a eu la présence d'esprit d'aller chercher un dictaphone. Donc, il existe quelque part à Moscou un enregistrement de cette histoire. Seul le Ciel sait si un jour elle sera publiée, tout le monde n'a pas les compétences d'un journaliste.

La plupart de ceux présents ont été frappés par deux choses. La première : la connaissance inhabituelle qu'un enfant de 7 ans n'aurait pas dû posséder. Alors que même un professeur d'histoire ne peut parler clairement de la Lémurie légendaire et des lémuriens. Vous ne trouverez personne dans une école ou une université avec ce genre de mémoire-là. La science n'a pas encore prouvé l'existence d'autres civilisations et n'a pas l'air pressée de le faire, préférant rester proche de l'idée que l'homme est seul dans l'univers.

La seconde, c’est le langage de Boriska... qui n'était pas du niveau d'un enfant de cours élémentaire. Il utilisait une telle terminologie, donnait de tels détails sur des faits du passé de Mars et de la Terre, que tous en étaient sidérés. Ce n’est qu’au travers de ses expressions d’émotion que vous pouviez dire que ce langage articulé et sensible était celui d’un enfant.

Boriska pense qu’en cette période naissent des enfants particuliers du fait de grands changements sur Terre, et que de nouvelles connaissances allant au delà de la mentalité des terriens seront nécessaires.

« Comment sais-tu pour ces enfants là, et pourquoi cela arrive-t-il ? » ai-je demandé lors de notre entretien. « Sais-tu qu'on les appelle les enfants indigo ? »

« Je sais qu'ils naissent dans ce monde mais ... »



***

Cette histoire a-t-elle été inventée par des Russes à l'imagination débordante?

En tout cas, on semble dire selon les informations que j'ai glanées ici et là que l'enfant indigo est une créature du New Age. Hum! Encore faut-il qu'on sache ou se souvienne que le New Age est une créature du Nouve Ordre Mondial ...

Mais j'y pense. Le Petit Prince de Saint-Exupéry en était peut-être un ... !!! Et s'il en était un, son auteur était probablement un extra-terrestre, non?

Wikipédia: ICI

Autre critique ICI

On peut lire la suite de l'histoire ICI

dimanche 29 mai 2011

Après la gauche espagnole, à qui le tour d'être victime de l'euro?


Dimanche, la gauche espagnole a essuyé un revers cinglant aux élections régionales et municipales. Un vote qui sonne comme une sanction après la forte mobilisation des jeunes « indignados ». Claude Nicolet, historien et premier secrétaire du MRC Nord, explique comment le symptôme espagnol pourrait contaminer l'Europe si le fonctionnement de la zone euro n'était pas revu.

Le modèle islandais fait école près des jeunes Espagnols. Les résultats électoraux en Espagne du 22 mai ne doivent pas être pris à la légère. Ils s'inscrivent aussi dans un phénomène qui se répand non seulement à travers toute l'Europe mais concerne aussi et en grande partie la jeunesse. Irlande, Grèce, Portugal, Espagne, Italie bientôt...Des chiffres effrayants pour l'Espagne, 45% des jeunes au chomage, des salaires parmi les plus bas du monde occidental, des licenciements dans la fonction publique, baisse des salaires, baisse des pensions et des retraites...

Il est clair qu'aujourd'hui, et bien au delà de la lutte contre les déficits publics qui sont le nouveau graal des libéraux, c'est l'organisation même, dans la structure des politiques macroéconomiques mises en oeuvre par l'Union européenne, qui doit être totalement repensée.

L'Union européenne et la zone euro ne peuvent plus fonctionner au seul profit de l'Allemagne et de son économie. L'excédent commercial de l'Allemagne ne peut plus se faire au détriment de ses partenaires européens dont la France. L'identité, l'organisation, l'histoire, les spécificités des économies nationales composantes de l'économie européenne sont trop différentes pour imaginer qu'elles puissent fonctionner de façon homogène.

Lire la suite ICI

samedi 28 mai 2011

Une pilule pour endormir les mauvais souvenirs


Une pilule pour faire taire les mauvais souvenirs. On se croirait dans une scène du film Eternal Sunshine of the Spotless Mind dans lequel deux anciens amoureux recourent à la science pour effacer le souvenir de leur relation passionnée.

Nous sommes pourtant dans un laboratoire montréalais tout ce qu'il y a de plus sérieux qui a réussi, au moyen d'un simple médicament, à altérer durablement la mémoire de souvenirs négatifs.

La découverte publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism remet en doute la théorie voulant que les souvenirs ne puissent être modifiés une fois qu'ils ont été gravés dans le cerveau et consolidés en mémoire. Ce dogme, qui a perduré pendant un siècle, avait déjà été solidement ébranlé au début des années 2000 par un chercheur de l'Université McGill, Karim Nader, qui, justement, cosigne ce passionnant article.

À l'époque, le chercheur avait démontré, par le biais d'un modèle animal, que lorsqu'un souvenir surgit, la mémoire devient instable et peut être changée. Sa découverte a inspiré une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal oeuvrant au Centre d'études sur le stress humain de l'hôpital Louis-H. Lafontaine. «Nous sommes partis du modèle animal de Karim et on a essayé de voir comment on pouvait appliquer cela chez l'humain», raconte son auteure principale, la doctorante Marie-France Marin.

Pour lire la suite ICI


***



Les buts recherchés sont sans doute louables. On dit aussi que l'armée américaine explore cette avenue depuis un certain temps déjà ... Attention! Ses intentions sous des dehors aussi louables, le sont-elles vraiment?

Photo: Jim Carrey et Kate Winslet dans Eternal Sunshine of a Spotless Mind.

vendredi 27 mai 2011

Sécheresse en Chine: Ensemencement des nuages

La Chine, comme une grande partie de l'Europe, connaît depuis quelques mois un printemps difficile. La sécheresse qui sévit endommage les récoltes agricoles et aggrave la pénurie en électricité au centre du pays.

Les provinces du centre de la Chine, traversées par le fleuve Yangtsé, connaissent en ce moment une période de sécheresse. De janvier à avril, les précipitations récoltées par le bassin du fleuve ont connu une baisse de 40% par rapport à la moyenne calculée ces 50 dernières années. Une difficulté climatique considérable qui affecte l'accès à l'eau potable de près d'un million 400 000 personnes, selon le quartier général de lutte contre la sécheresse. Les estimations révèlent également qu'1,35 million d'hectares de cultures seraient endommagés notamment dans les provinces du Hubei, du Hunan et du Gansu.

Outre les cultures, les ressources énergétiques sont au cœur de la préoccupation des autorités. En effet, l'énergie hydraulique représente actuellement la deuxième source d'électricité en Chine avec plus de 45.000 centrales en activité en 2010, produisant plus de 662 milliards de kWh par an. Avec la sécheresse, le niveau d'eau stockée dans le réservoir du plus grand barrage au monde, les Trois Gorges, a baissé jusqu'à 154,8 mètres bien en-dessous de la limité autorisée de 156 mètres pour produire de l'électricité à pleine puissance.

Pour pallier ces conditions climatiques extrêmes, les autorités ont décidé d'augmenter le débit du barrage à 9.500 mètres cubes par seconde, soit environ 2.900 mètres cubes de plus que la vitesse normale du flux. Zhao Yunfa, ingénieur du barrage, a par ailleurs indiqué que le débit actuel de l'eau sur la section moyenne du fleuve Yangtsé avait atteint son niveau le plus bas depuis 16 ans à savoir 6.600 m3 par seconde.

Et, bien sûr, la Chine déverse aussi, à partir d'avion ou de stations au sol, de l'iodure d'argent, de la neige carbonique et de l'azote liquéfié dans les nuages afin d'augmenter les précipitations dans les régions sèches depuis les années 1950.
Ensemencement des nuages

jeudi 26 mai 2011

L’Utah approuve l’or et l’argent comme moyen de paiement


Le vendredi 28 avril, les députés de l’État fédéré de l’Utah ont adopté par 47 voix contre 26 une loi permettant d’effectuer ses paiements en pièces d’or et d’argent émises par un organisme d’État. Le sénat de l’Utah va examiner ce texte. Ces pièces pourront alors être utilisées comme une alternative aux billets actuels.

Treize autres États fédérés envisagent de faire de même : Colorado, Georgia, Montana, Missouri, Indiana, Iowa, New Hampshire, Oklahoma, South Carolina, Tennessee, Vermont et Washington (côte est).

Ce regain d’intérêt pour les métaux précieux en moyens de paiement semble constituer une réaction de défiance face l’actuelle politique de la réserve fédérale nord-américaine dont l’actuelle politique repose sur l’injection massive de liquidités grâce à des « quantitative easing » (assouplissement des conditions de prêts aux banques) et des taux d’intérêt proches de zéro.

Publié sur Contrepoints.org, le 25.05.2011

mercredi 25 mai 2011

L'Opération Parapluie

Au Canada, la production artificielle de pluie débute en 1948 par une expérience du gouvernement fédéral. On dispersait de la glace sèche dans les nuages pour provoquer une chute de pluie et, dans des conditions appropriées, on réussissait à en obtenir.

Toutefois, ces activités ont soulevé la question classique : que serait-il arrivé sans l'intervention humaine? Les résultats de ce projet ont été remis en question car, en l'absence de nuages non ensemencés, on ne pouvait établir une comparaison avec les nuages ensemencés.

Néanmoins, malgré les incertitudes scientifiques, les années 50 voient une prolifération d'activités de production artificielle de pluie dans les Prairies à des fins agricoles, et, dans l'Est du Canada, pour favoriser l'exploitation forestière et la production d'énergie hydroélectrique.

L'iodure d'argent est l'agent d'ensemencement, diffusé de diverses façons à partir d'installations au sol et aéroportées. Ces activités n'étant pas conçues comme expériences scientifiques, les analyses subséquentes n'ont pas été concluantes : en comparaison avec les moyennes de précipitations, on remarquait soit de légères augmentations, soit de légères diminutions.
En 1959, le gouvernement fédéral entreprend la première d'une série d'expériences de production artificielle de pluie à des fins de statistiques internationales dans le Nord-Est de l'Ontario et dans le Nord-Ouest du Québec.

Cette expérience d'une durée de quatre ans sur des systèmes de tempête d'envergure a abouti à une baisse totale de 2,5 p. 100 des précipitations. Cette baisse n'est pas statistiquement significative et pourrait être le simple résultat du hasard. Toutefois, un projet de production artificielle de pluie dans la région du LAC SAINT-JEAN, au Québec, semble avoir très bien réussi, d'après les résidants.

En fait, ce projet a si bien réussi qu'on a mis sur pied l'Opération Parapluie et que des mères de famille ont réclamé au gouvernement du Québec, par voie de pétition, des vitamines pour leurs enfants à cause du manque de soleil. En 1965, le ministre des Ressources naturelles du Québec ordonne de cesser toute activité de production artificielle de pluie dans la province.

Cette production artificielle de pluie décline dans tout le Canada, pendant les années 60 et 70, bien que certains projets aient continué sporadiquement à Terre-Neuve, en Ontario et en Alberta.

Au milieu des années 70, des progrès révolutionnaires dans les techniques d'observation des nuages et de la précipitation de particules à partir d'aéronefs permettent au gouvernement fédéral d'effectuer une expérience, d'une durée de quatre ans, sur l'ensemencement de nuages uniquement de type cumulus, dans le Nord-Ouest de l'Ontario et dans les Territoires du Nord-Ouest.

Bien que l'échantillon de nuages ensemencés soit restreint, des preuves sérieuses montrent qu'il est possible de provoquer le processus de précipitation si le nuage ne se dissipe pas dans les 20 minutes suivant l'ensemencement. On remarque que la durée de vie des nuages dans le Nord-Ouest de l'Ontario est de courte durée et qu'ils sont peu susceptibles d'être ensemencés;.

La durée de vie des nuages dans les Territoires du Nord-Ouest est longue, et ils réagissent positivement à l'ensemencement. La recherche dans ce domaine effectuée en Alberta pendant les années 80 apporte des preuves supplémentaires comme quoi la glace sèche et l'iodure d'argent peuvent être utilisés pour provoquer la croissance des cristaux de glace dans les nuages qui ne précipitent pas.

Des résultats similaires ont été obtenus dans d'autres pays. Toutefois, la communauté scientifique internationale est encore prudente quant à la production artificielle de la pluie. Il n'existe pas de réponse générale satisfaisante : le succès de ces entreprises dépend probablement de nombreux paramètres géographiques et météorologiques que la science n'a pas encore définis précisément.

Source: ICI


Je veux bien faire parvenir tous ces liens à madame Blouin, Lolo, mais je sais d'avance que ces informations ne l'intéresseront pas. Même chose pour Météo Média, d'ailleurs. Comme si l'ensemencement ou la fabrication des nuages, autrefois comme aujourd'hui, faisait partie du folklore ou d'une lointaine légende urbaine. C'est pas pour rien que les gens éclatent de rire lorsqu'on aborde ce sujet-là.

mardi 24 mai 2011

Nicolas Sarkozy veut «civiliser» Internet


En tant que pays hôte du prochain G8 qui se tiendra à Deauville, en France, cette semaine, le président Nicolas Sarkozy veut renforcer le contrôle centralisé sur l'Internet. Il a convoqué les dirigeants mondiaux à un sommet visant à l'élaboration d'un "Internet civilisé" , un concept qu'il a emprunté au gouvernement chinois.

Insistant sur le rôle de l'internet dans les révolutions arabes, le chef de l'Etat français a appelé les acteurs de la Toile à ne pas s'affranchir «des règles de droit et de la morale».

La France est un des rares pays à s'être doté d'un organisme spécifique de supervision d'Internet. La Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) est notamment chargée de lutter contre les téléchargements illégaux. Paris vient aussi de décider d'appliquer aux ouvrages numériques sa politique du prix unique du livre. Une clause d'extra-territorialité a suscité la polémique, car elle prévoit d'imposer ce prix aux diffuseurs étrangers.

Nul doute que sous la tente des Tuileries on discutera aussi des projets de l'Union européenne afin de réglementer plus sévèrement la protection des renseignements personnels sur Internet. Des projets qui inquiètent plusieurs géants américains du cyberespace.

Les dangers d'Internet, selon Sarkozy

Le président de la République a donc appelé la France à rester fidèle à la promesse de la révolution Internet, énumérant tous les dangers de la Toile.

« Ne laissez par s’installer de nouveaux monopoles là ou vous avez renversé des situations acquises qui paraissaient inébranlables », a-t-il exhorté, songeant, sans les nommer, à des grandes entreprises dominantes comme Google ou Microsoft.

Il a pointé les risques d’une transparence totale, à l’heure des réseaux sociaux : "La transparence totale, celle qui ne laisse jamais l’homme en repos, se heurte tôt ou tard au principe même de la liberté individuelle". Le chef de l'Etat doit recevoir, mercredi, à l’Elysée, Mark Zuckerberg, PDG et fondateur de Facebook.

Nicolas Sarkozy a mis en garde contre un Internet dangereux, celui de la pornographie et du terrorisme. « Ne laissez pas la technologie que vous avez forgée porter atteinte aux droits élémentaires des enfants… Ne laissez pas la révolution que vous avez lancée devenir un instrument aux mains de ceux qui veulent porter atteinte à notre sécurité et donc à notre intégrité », a-t-il prévenu.

Enfin, le chef de l’Etat a de nouveau défendu les droits d’auteurs. Devant un parterre composé notamment d’Américains, il a cité Beaumarchais, qui, comme Lafayette, fut défenseur de l’indépendance américaine et inventa le droit d’auteur. « Il a fait mieux que donner aux créateurs les droits de propriété de leurs œuvres, il leur a garanti l’indépendance, il leur a offert la liberté. »

***

Suite à ces belles paroles, on est en droit de se méfier de Sarkozy déguisé en défenseur des droits d'expression et des nombreux dangers sur Internet. On n'a qu'à se rappeler le célèbre scandale Bettencourt qui court encore tout frais dans nos mémoires. Dans cette affaire qui a dégagé des odeurs malodorantes et qui a porté ombrage à la riche héritière de L'Oréal, dans la tourmente des journalistes n'ont-ils pas été détroussé de leurs portables contenant de très compromettantes informations pour le gouvernement du président actuel?

Alors, Nicolas Sarkozy veut stopper net les velléités du Quai d'Orsay pour mettre le Web au service des droits de l'homme ...? Jusqu'au déclenchement des révolutions arabes, le chef de l'État n'a en effet cessé de se méfier des cyberdissidents, ne rêvant que de régulation et de contrôle du Web, peut-on lire dans
Marianne2.fr

Mais par ce e-G8, Nicolas Sarkozy n'est-il qu'un chat de plus qui craint l'eau chaude ... ? Car, bien des internautes, y démasquent, eux, le danger rampant de voir se lever de plus en plus de chefs d'État qui applaudiront cette voie à suivre.

Il est donc nécessaire de tous nous unir et utiliser notre créativité pour rejeter toute tentative de transformer l'Internet en un outil de répression et de contrôle.

Pour dénoncer ce forum ICI Patientez quelques secondes, le texte sera traduit automatiquement.

lundi 23 mai 2011

NASA: La machine qui fabrique des nuages

La NASA a filmé sa machine pour créer des nuages et provoquer la pluie. Cette machine permettra de palier à la sécheresse des zones arides et désertiques

À moins que cette vidéo ne soit un canular ou un trucage, cette grosse machine serait située dans un endroit éloigné de toute population au milieu de nulle part quelque part dans l'État du Mississipi (MS). En plus d’être extrêmement bruyante, la raison pour laquelle elle a été installée dans une région isolée, cette machine produit des nuages desquels tombe évidemment, devinez quoi ? De la pluie !

Chose certaine, plus on en apprend sur cette organisation militaro-industrielle, on en est voie de se demander si la NASA qui affectionne et recherche particulièrement les endroits isolés pour installer et expérimenter ses infernales machines, ne l’a pas fait pour H.A.A.R.P., qui incidemment fait également dans le plus grand secret la pluie et le beau temps sur la planète.

En effet, il est tout à fait plausible que cela pourrait bien expliquer le fameux et mystérieux grondement entendu sur une autre vidéo, il y a quelque temps.

Enfin, ce n'est pas tout. Cette machine de la NASA n'aurait-elle pas été inventée ICI à l'origine. Me semble que Jocelyne Blouin doit bien s'en souvenir, elle ...



***

Mais j'y pense, Lolo! Sais-tu s'ils organisent des visites guidées pour visiter cette fabuleuse machine?

Enfin, un grand merci à mon amie Courlu. C'est grâce à elle si j'ai pu connaître L'incroyable histoire des machines à pluie.

Sur son site L'ancêtre des chemtrails

dimanche 22 mai 2011

Sécheresse: le refroidissement des centrales en danger en France







L'eau des fleuves est utilisée pour le refroidissement des réacteurs des centrales nucléaires. Mais la sécheresse menace ce circuit.

La plupart des centrales nucléaires françaises sont installées sur les rives des fleuves et en bord de mer. Leur circuit de refroidissement nécessite en effet de l'eau en grande quantité. Or, la sécheresse qui touche 31 départements en France, engendre une diminution du débit des cours d'eau et présente un risque pour le fonctionnement des réacteurs.

Le manque d'eau est prévu dans le dispositif de contrôle des centrales nucléaires
Avec la sécheresse, "il y a un risque pour les centrales nucléaires", reconnaît Martial Jorel, directeur de la sûreté des réacteurs à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). "Si le débit des fleuves devient insuffisant, les centrales ne peuvent plus être refroidies et doivent être arrêtées", ajoute Thomas Houdré, directeur des centrales nucléaires à l'Agence de sûreté nucléaire (ASN

Pas de quoi s'inquiéter, selon la ministre de l'Ecologie. En marge de la première réunion du "comité sécheresse", Nathalie Kosciusko-Morizet soulignait ce lundi: "Le manque d'eau est prévu dans le dispositif de contrôle." Et de rappeler que, depuis 2003, les centrales sont dotées d'un "référentiel grand chaud" - sorte de "plan canicule" - adapté aux réacteurs nucléaires, pour faire face à ce type de conditions météorologiques.

Aucun risque ne sera pris, ajoute la ministre de l'Ecologie. "Si le débit d'eau [dans les fleuves, ndlr] est trop faible, le réacteur est arrêté sans dérogation possible."

Solutions alternatives

Pour les professionnels du nucléaire, l'arrêt des réacteurs est une solution de dernier recours. Il est possible, pour s'adapter au manque d'eau disponible pour le refroidissement, de diminuer le niveau de fonctionnement de la centrale en abaissant l'intensité de la production. "Il y a une certaine souplesse dans la gestion des puissances de production par les centrales", explique Martial Jorel.

Black-out nucléaire cet été?
C’est l’Observatoire du nucléaire qui a lancé l’alerte la semaine dernière. « On est dans un scénario qui pourrait conduire à une situation dramatique, s'alarmait jeudi Stéphane Lhomme, président de l’organisme indépendant de surveillance du nucléaire.

Autres solutions alternatives pour alimenter les circuits de refroidissement et pallier la diminution du débit des fleuves: puiser dans d'autres réserves en eau comme les lacs et les retenues d'eau de pluie. Une mesure préventive qui aurait déjà été mise en place chez EDF.


Source L'Express.fr

samedi 21 mai 2011

Apple est une religion, c'est prouvé!

Des chercheurs en neurologie ont découvert que chez un fan d'Apple, les zones du cerveau activées face à un produit Apple étaient les mêmes que chez un croyant face à des images religieuses.

En 2008, les Simpson avaient dédié un épisode entier de la célèbre série animée au phénomène quasi religieux de l'adoration des foules pour Apple. "Il est comme un dieu qui sait ce que nous voulons", disait un client du Mapple Store au sujet de Steve Mobs, le gourou dépeint par les équipes de Matt Groening. Trois ans plus tard, des scientifiques viennent de démontrer que les Simpsons n'auraient pas pu voir plus juste.

Dans un documentaire de la BBC rapporté par DigitalTrends, une équipe de chercheurs en neurologie a étudié par IRM les réactions du cerveau d'un fan d'Apple lorsqu'on lui présente des images de produits Apple, et d'autres produits d'autres marques. L'imagerie aurait révélé que les images des produits de la firme de Cupertino fasaient s'illuminer les zones du cerveau habituellement connues pour les images religieuses chez les croyants.

Un fait que les équipes marketing d'Apple n'ignorent pas. Interrogé, l'évêque de Buckingham fait ainsi remarquer que les Apple Store sont conçus, dans leur architecture, avec des références évidentes à l'église : sol en pierre, abondance d'arches, des petits autels sur lesquels sont placés sur les produits... Lors de la présentation de l'iPad, Steve Jobs lui-même avait osé reprendre à son compte une phrase totalement démesurée du Wall Street Journal : "la dernière fois qu'il y a eu autant d'excitation autour d'une tablette, il y avait des commandements écrits dessus".

Peut-être est-ce aussi pour cela qu'Apple se donne le rôle de défendre
une certaine morale taine chez ses fidèles.


Non mais, Lolo, personne ne croira ça. C’est déjà étrange que leur logo avec la pomme croquée universellement connu représente un symbole typiquement biblique. Steve Jobs ... On ne peut pas dire le contraire, même son nom le prédestinait à de grandes choses.


***





Source ICI

vendredi 20 mai 2011

Découverte de dix « planètes orphelines » dans notre galaxie

Des astronomes affirment avoir détecté dans notre galaxie une dizaine de planètes solitaires, qui semblent ne pas tourner autour d'une étoile, mais flotter librement dans l'espace.

Ces planètes, d'une taille semblable à Jupiter, ont été détectées au cours d'un recensement des planètes situées hors de notre système solaire, qui a duré deux ans et demi.

L'équipe internationale d'astronomes a considéré les planètes situées à une distance de 10 à 500 unités astronomiques d'une étoile. Une unité astronomique correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit 150 millions de kilomètres. Jupiter est à environ 5 unités astronomiques du Soleil, et Neptune est à 30.

Les étoiles « solitaires » trouvées sont situées à une distance telle d'une étoile qu'elles ne semblent pas être en orbite autour d'elle.

À l'aide d'un calcul probabiliste, les scientifiques estiment à 400 milliards le nombre de planètes semblables dans la Voie lactée.

Perdre son étoile

La théorie généralement acceptée par les astrophysiciens veut que les planètes se forment en même temps que leur étoile, par accrétion et condensation d'un nuage de gaz et de poussières sous l'influence de la gravitation.

Les physiciens considèrent que les planètes sont condamnées à rester en orbite autour de leur étoile jusqu'à la mort de celle-ci.

Toutefois, les chercheurs soutiennent que ces dix planètes massives et distantes ont pu échapper au champ gravitationnel de l'étoile, probablement tôt dans leur formation. Elles ont néanmoins pu adopter une sorte d'orbite très détachée.

Selon Joachim Wambsganss, astronome à l'Université de Heidelberg, en Allemagne, et auteur d'un commentaire à propos de la recherche dans la revue Nature, les conséquences de cette découverte sont importantes.

« Nous avons les premiers indices de l'existence dans notre galaxie d'une nouvelle famille d'objets de la masse de planètes. Il faut maintenant déterminer leurs propriétés, leur distribution et leur histoire », affirme-t-il.

jeudi 19 mai 2011

Telle était la volonté du Nouvel Ordre Mondial (ou l'OTAN), c'est selon?

DSK, le directeur du FMI s’apprêtait à humaniser les objectifs de son organisation dans le but de soulager ses semblables mal-pris. Ce qui lui arrive s’apparente à un coup bas digne de la volonté du Nouvel Ordre mondial.

« Mais si Strauss-Khan a été piégé, c’était probablement par la coalition des banquiers occidentaux, le groupe obscur de porcs égoïstes dont la politique a maintenu une grande majorité de la population mondiale dans la misère et le désespoir depuis 200 ans. » Mike Whitney, Le Grand Soir

Si cela s'avère, le cadavre n'est pas encore froid qu'on met vite en place la procédure à suivre après DSK. Les appels à la démission de Strauss-Kahn se sont fait plus pressants. Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor, a affirmé mardi que le potentiel candidat à la présidentielle française n'était «clairement plus en position de diriger» le FMI.

Par ailleurs, les pays européens placent leurs pions pour s'assurer de garder le siège de Strauss-Kahn dans leur giron et empêcher les pays émergents d'y placer l'un de leurs représentants.

L'Allemagne et d'autres gouvernements du Vieux Continent font déjà valoir que la région devrait garder les rênes du FMI, comme le veut la tradition depuis la Seconde Guerre mondiale. Les capitales citent les crises budgétaires dans la zone euro pour expliquer la nécessité de conserver le contrôle de l'organisation internationale. Le FMI est notamment impliqué dans les prêts de sauvetage budgétaire accordés à l'Irlande, la Grèce et au Portugal.

Christoph Steegmans, porte-parole de Berlin, a affirmé mercredi que Dominique Strauss-Kahn avait droit à la présomption d'innocence mais que «si la direction du FMI doit être remplie, le gouvernement soutient que le poste devrait être encore comblé par un Européen».

Les événements des derniers jours ont jeté un nouvel éclairage sur l'entente tacite qui réserve le Fonds monétaire international à un Européen et la Banque mondiale à un Américain.

***

Et M. Sarkozy dans tout ça? Heureux comme ... À toi, Lolo, de trouver la bonne comparaison. Il pourra envisager un autre mandat et continuer de surfer sur les recettes faramineuses de la pétrolière TOTAL, entre autre, en toute quiétude. Et Messieurs Desmarais d'applaudir.

En tout cas, en Espagne le peuple a pris la rue au nom de la démocratie. Un grand frisson de foule. Jamais entendu de quelque chose de semblable ici. C'était justement le jour de ma fête ...



Des protestataires se relaient depuis six jours dans plusieurs villes espagnoles pour protester contre la crise économique, le chômage et l'injustice sociale. Et cela dure depuis ...
ICI

mercredi 18 mai 2011

Les changements climatiques responsables d'une tempête dans l'Arctique

La pire tempête qu'ait connue l'Arctique en 1000 ans viendrait confirmer les prévisions des spécialistes qui croient que les changements climatiques amèneront des conditions météorologiques d'une violence imprévisible et sans précédent, révèle un rapport.

Les résultats de l'étude, publiée lundi dans les prestigieux Actes de l'Académie nationale des sciences, concordent avec les craintes entourant le réchauffement climatique, selon le scientifique de l'université Queen's et coauteur de l'étude, John Smol.

L'équipe de M. Smol a étudié une tempête qui a frappé la côté nord-ouest du Canada, près de Tuktoyaktuk, en septembre 1999. Les chercheurs ont découvert que la force des vents, combinée à un niveau de la mer qui était plus bas qu'à l'habitude, ont contribué à former un torrent d'eau tellement puissant que ses effets se font encore ressentir aujourd'hui.

Cette vague d'eau salée a tué plus de la moitié des arbrisseaux sur une distance de 20 kilomètres à partir de la côte. Le tiers des arbrisseaux qui n'ont pas été éliminés sur le coup sont morts au cours des cinq années suivant la tempête.

Les résidus de sel présents dans le sol continuent de stopper le renouvellement de la végétation dans le secteur. Les niveaux de sel des lacs touchés par la catastrophe sont encore plus élevés que ceux qui n'ont pas été submergés en 1999.

La tempête a été dramatique. Pour qu'il soit établi qu'elle est le résultat des changements climatiques, toutefois, il faudrait qu'elle soit comparée avec d'autres. Les rapports météorologiques de l'Arctique, cependant, ne remontent pas à très loin. Même l'analyse des anneaux de croissance des arbres ne permet que de remonter de 80 années dans le temps.

Résultat: les chercheurs ont dû s'en remettre aux sédiments des lacs, qui permettent d'établir un registre clair et précis des conditions météorologiques.

«Ce sont de véritables livres d'histoire, a dit John Smol. Nous pouvons reconstruire les changements environnementaux du passé

L'étude de plantes fossilisées dans les sédiments a permis à M. Smol et à son équipe de conclure au caractère unique du flot d'eau salée de 1999. «Les sédiments nous ont permis de faire une analyse qui remonte à près de 1000 ans. Nous savons, grâce à cette information, que cet événement était d'une ampleur sans précédent.»

Une situation à laquelle il faut s'attendre, selon les prévisions en matière de climat.

«Tous les modèles prédisent que cela arrivera», a dit M. Smol. «C'est un autre triste exemple des événements qui se produiront dans le futur, une autre démonstration des effets des changements climatiques sur l'environnement

L'étude a des répercussions importantes pour les communautés de l'Arctique, qui sont presque toutes situées sur la côte.

John Smol précise que les changements climatiques évoluent plus rapidement dans l'Arctique que dans le reste du monde. Plusieurs scientifiques croient que la situation dans le Nord est un avant-goût de ce qui se produira sur le reste de la planète.

«Ce ne sont pas de bonnes nouvelles, croit M. Smol. C'est un problème auquel seront confrontées les communautés côtières du monde entier.» Le Devoir 16 mai 2011
La même histoire mais beaucoup plus croustillante ICI

mardi 17 mai 2011

Dans les « déserts alimentaires » américains, l'obésité prospère

Après le tube de Michelle Obama et de Beyonce, le recensement des zones dont les habitants n'ont pas accès à des aliments sains.

Le gouvernement américain vient de publier une sidérante carte des « déserts alimentaires » sur le territoire national. Faute d'approvisionnement à moins de deux kilomètres, sans moyen de transports, les millions de pauvres qui vivent là n'ont accès qu'à des chips, des confiseries industrielles, quelques conserves et des sodas.

Si la France déplore l'existence de déserts médicaux, les Etats-Unis se préoccupent depuis plusieurs années des déserts alimentaires. La plupart ne sont pas situés au milieu des bois, dans la montagne ou un désert de cactus. Ils se trouvent au cœur des villes.

Tout est parti de « Let's move » (« On se bouge »), l'initiative de Michelle Obama pour prévenir l'obésité et améliorer la santé des familles pauvres. Outre une réforme des menus scolaires et une redéfinition de la très officielle « pyramide alimentaire », cette campagne a déjà mis en branle des centaines d'initiatives locales et nationale, privées et publiques.

La dernière en date est la chanson de Beyoncé, « Move your body », qui cartonne dans le pays.

C'est ce contexte volontariste qui a conduit le USDA, le ministère de l'Agriculture en charge de tout ce qui concerne l'alimentation aux Etats-Unis, à dresser cette carte à partir des données récoltées lors du dernier recensement de 2010.

Objectif : élargir la disponibilité et l'accès aux produits frais en incitant les distributeurs à s'installer dans des zones peuplées mais délaissées commercialement.

Des snacks dans les stations-service et les drugstores


Lire la suite (ICI)


lundi 16 mai 2011

Effondrement des plaques tectoniques

Les plaques tectoniques s’effondrent sous le Pakistan et l’Indonésie – une baisse de 20 pieds des berges de Java confirmée par Google Satellite.

L’Anneau de Feu des tremblements de terre en éruption sur le plan sismique du 29 décembre 2004, lors séisme de 9,3 de Sumatra qui a déclenché le tsunami de l’océan Indien qui a tué jusqu’à 250,000 personnes.

Le 17 janvier 2011, il a été signalé que les 17,500 îles de l’Indonésie étaient inondées. Ici, sur les îles de Java, la plus grande région du quatrième pays le plus densément peuplé et la plus grande population musulmane du monde. Ces inondations ne semblent pas inhabituelles, mais, certains experts ont signalé qu’il n’y avait aucune raison pour ces inondations qui pourrait expliquer la submersion d’une si grande zone peuplée le long du littoral marin.

Il est vrai qu’il y a eu deux semaines de pluie dans les régions montagneuses du mont Mandiri. Pourtant, le directeur général des services sociaux NTT, Piter Manuk, a admis que quelque chose était inhabituel.

Comme il l’a déclaré : « La panique des résidents a été déclenchée par l’arrivée du déluge qui n’est pas considéré comme raisonnable, car il n’y a aucun affluent qui traverse ces zones résidentielles et, pour la première fois, ceci s’est produit dans l’histoire de la catastrophe de East Flores. »

Des chercheurs sur les changements terrestres vérifiant avec Google Satellite a soudainement révélé que quelque chose clochait. L’île de Java, en Indonésie, a récemment été reconfigurée. Ce qui avait été passé totalement sous silence sur les nouvelles internationales les regardait maintenant directement dans les yeux, l’île de Java, dans la région centrale de l’Indonésie, était littéralement en train de couler. Le long du littoral, des villages près de l’océan étaient maintenant sous l’eau.

Selon les rapports locaux, il n’y a aucune inondation à cause d’une rivière en crue, ni de tsunami ou de vagues meurtrières qui se sont écrasées le long du littoral. Les images confirment toutes une submersion cohérente 20 pieds de l’île de Java en Indonésie. Donc ce qui se passe ?

Alors que le monde continue à vivre joyeusement sa routine, des événements étranges se produisent partout dans le monde entier.

Des pluies torrentielles, les pires en 80 ans, ont frappé le Pakistan en juillet 2010. Les fortes pluies de la mousson dans les régions du Khyber Pakhtunkhwa, du Sindh, du Pendjab et du Baloutchistan ont envoyé des déluges d’eaux de la vallée du bassin de l’Indus. Les eaux ont inondé les rives, pas totalement inconnu, mais, pendant que la pluie continuait, les inondations ont été calculées et quelque chose était très étrange. Il y avait plus d’eau que les pluies en avaient laissé tombé.

La culture de la vallée de l’Indus, qui date de 3000 avant notre ère, est une des plus anciennes régions culturelles du monde, en concurrence avec l’Egypte et la vallée de la Mésopotamie étant les premières. Comme toujours dans le passé, les eaux des inondations inondent tout puis se retirent vers les océans, mais, cette fois, quelque chose étrange se passait, les eaux ne retiraient pas.

Selon le gouvernement pakistanais, plus de 20 millions de personnes ont été touchées par les inondations qui ont balayé leurs maisons, leurs moyens de subsistance et les villes dans lesquelles ils vivaient. Même si seulement 2,000 personnes ont été tuées, le nombre de personnes touchées par les inondations, plus de 20 millions de personnes, était plus grand que le nombre total de personnes touchées par le tsunami de 2004 dans l’océan Indien, le tremblement de terre de 2005 au Cachemire et le tremblement de terre de 2010 d’Haïti.

Les pertes ont été astronomiques. Plus de 17 millions d’acres des plus belles terres agricoles les plus fertiles du Pakistan le long de l’Indus ont été submergées. Plus de 200,000 têtes de bétail ont été tuées. Non seulement les récoltes de la saison 2010 ont-elles été détruites, mais, la majeure partie des agriculteurs n’a pas été en mesure de planter de nouvelles graines avant les délais des semis de l’automne suggérant que les pertes massives dans la production alimentaire pour la saison agricole de 2011 entraîneraient une augmentation des pertes catastrophiques. Les pertes de 2010 incluent :
• 700,000 acres de cultures de coton détruits,
• 200,000 acres de canne à sucre perdus,
• 200,000 acres de riz en ruine, plus
• 500,000 tonnes de blé stockées en ruine, tandis que
• 300,000 acres de fourrages et de céréales stockées détruits.

Ce qui est maintenant rapporté, les plaques tectoniques indo-australiennes ont commencé à basculer sur la région occidentale sur cette plaque tectonique où le Pakistan se trouve aujourd’hui. Par suite de l’affaissement du sol, les eaux en crue sont maintenant prises au piège.

Ce que les nouvelles n’ont pas signalé, c’est que la majeure partie de cette région inondée ne sera jamais récupérée, car elle est maintenant en permanence sous l’eau dans le district du nouveau lac du Pakistan ; aucune maison, aucune ferme, aucune récolte, et maintenant la famine.

Le basculement de la plaque indo-australienne provoque un ajustement dans les régions sub-océaniques aussi loin que la tranchée Kermadee Tonga lorsque le 3 septembre 2010, dans la tranchée sous-océanique qui passe directement sous la 3ième plus grande ville de la Nouvelle-Zélande, Christchurch, un séisme d’une magnitude de 7,4 a dévasté une grande partie de leur magnifique ville.

Cet ajustement tectonique met de la pression sur une partie de la plaque eurasienne, poussant l’Indonésie vers le bas et cette nation insulaire a commencé à couler. Encore une fois, tout ceci n’a pas été signalé dans les nouvelles internationales.

Six mois plus tard, en décembre 2010, l’Observatoire Terrestre, exploité par la NASA, a admis qu’en comparant les images satellites du Pakistan de 2010 avec celles d’un an plus tôt, le niveau du Pakistan avait baissé de 10 pieds.

Comme rapporté sur EarthObservatory : « Par rapport à l’image acquise un an plus tôt, cependant, l’image de décembre 2010 montre l’étendue des inondations persistantes. Les dommages persistants dus aux inondations sont également apparents le long de la côte, autour de la ville de Thatta.

Bien que l’image de décembre 2010 montre une amélioration remarquable sur les conditions de deux mois plus tôt, elle révèle également la persistance de poches d’eaux de crues qui n’existaient pas l’année précédente. »

Les changements tectoniques se produisent désormais à un rythme rapide.
1. Le Pakistan a officiellement perdu de l’élévation du terrain.
2. Bangkok, en Thaïlande, a aussi des difficultés à se débarrasser des eaux de crue.
3. Jakarta, en Indonésie, sur l’île de Java, continue à couler pendant que les routes et les terres le long des canaux de drainage s’effondrent.
4. Le Viêt-Nam est témoin d’une épidémie de trous d’éviers (sinkholes), une autre indication de la subduction des plaques tectoniques et terrestres.
5. Les plaques tectoniques des Philippines coulent maintenant avec des
signalements d’inondations.

Traduit par Oscar Blais

Source ICI - Note: J'ai omis quelques paragraphes pour cause de références bibliques pour lesquelles j'ai certaines réserves.



***

Quelqu'un ici a-t-il fait le lien entre nos inondations à nous, un peu partout au Québec, au Manitoba et aux USA (Mississipi) et ce qu'il se passe de semblable ou de pire, ailleurs dans le monde?

samedi 14 mai 2011

Tom Cruise sait-il quelque chose que nous ignorons

Tom Cruise, adepte de l’Eglise de la Scientologie, s’est fait bâtir un bunker familial à 15 millions de dollars à partir de la fin 2007.

Il a demandé à une entreprise britannique (Powerhouse) de construire ce bunker à côté de sa maison de Colorado.

Grâce à cela, lui et sa famille pourront trouver un endroit sécurisé. Il y a même un garage prévu pour trois voitures et un complexe sous-terrain de cinq étages avec tout le confort imaginable, jusqu’à une piscine.

L’objectif est de se prémunir contre une éventuelle apocalypse, promise par Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie. Ce complexe permettrait de survivre plusieurs années avec neuf personnes.

D’aucuns disent que ces mesures furent prises parce que l’acteur craint une attaque des « aliens », mais cela est la version hollywoodienne. La réalité est autre et est en relation avec le contenu du troisième secret de Fatima.

D’une manière générale, une source travaillant sur ces projets pour certains gouvernements a affirmé à notre rédaction que les constructions de tous ces bunkers doivent être achevées pour la fin décembre 2011.

Cela dit, il existe une telle frénésie que les initiés cherchent désespérément de par le monde des composants pour les gaines d’aération de leurs abris. Et ce qui s’est produit au Japon n’est pas un cadeau de ce point de vue.

***

Oh my! Oh my! Crois-tu que nos zÉlites financières canadiennes et québécoises ont pensé à faire de même? Les Desmarais, entre autres, pourraient bien y avoir songé, à moins que ce soit déjà fait depuis longtemps. Puis Céline? Et Guy Laliberté? Mais de quoi, je me mêle?

vendredi 13 mai 2011

L'asservissement de l'humanité par le jeu en réseau

La prolifération de jeux en ligne dans les réseaux sociaux n'est pas nécessairement réjouissante

Ludique, mais pas forcément inoffensif. La prolifération depuis quelques mois de jeux en ligne, de type Farmville, City Story ou encore Le Village des Schtroumpfs dans les réseaux sociaux ou sur tablette numérique iPad, est loin d'être un phénomène réjouissant. C'est en tout cas ce qu'affirme un célèbre programmeur et créateur de jeu, l'Américain Jonathan Blow, qui voit dans ces créations épidémiques et «conceptuellement pauvres» une source incroyable d'asservissement des masses qui tendent à «détériorer la qualité de vie» des millions d'humains branchés qui aujourd'hui y ont succombé. Rien de moins.

Le pavé a été lancé dans la mare en passant par les pages du quotidien français Libération dans les derniers jours. Selon Blow, l'homme derrière le jeu d'énigmes temporelles Braid, qui depuis 2008 fait sensation chez les propriétaires de consoles, les jeux en réseau qui se multiplient dans les espaces sociaux, tout comme sur les tablettes et téléphones multifonctionnels, seraient «contraires à l'éthique» des inventeurs de jeux. La raison? Ils n'ont comme objectif principal que le fait de garder captifs les utilisateurs dans un lieu donné, dans le seul but de les faire dépenser pour l'acquisition de biens virtuels servant à étoffer ces mondes. Le tout avec un environnement simpliste et bas de gamme.

État de servitude

Une simple exposition suffit à s'en convaincre. Dans Farmville, la gestion d'une exploitation agricole basique appelle à la plantation de tomates, carottes ou brocoli numériques, mais aussi à la création d'espaces d'élevage pour lesquels le joueur doit régulièrement revenir afin de surveiller ses récoltes et accumuler les points nécessaires pour en lancer d'autres.

Pour des fraises, c'est toutes les cinq minutes. Pour les pommes de terre, douze heures environ. Pour les framboises? Trente minutes. Des fragments de temps qui, mis bout à bout, peuvent finir par influer sur la vie réelle de l'utilisateur qui va alors organiser son quotidien pour rester en prise directe avec l'environnement virtuel ainsi créé. L'état de servitude est également décuplé par la mise en réseau de ces univers dont l'évolution et le contenu façonné deviennent sujets de conversation avec ses amis Facebook ou avec des internautes lambda ailleurs sur la planète Web.

La comparaison ainsi induite cherche au passage à stimuler l'achat possible, avec de vrais dollars, d'objets ou de produits virtuels pour personnaliser son monde, accélérer la production de son soya dessiné avec de l'engrais qui l'est tout autant, et forcément permettre à l'usager de se valoriser en attisant l'envie des autres.

«Le système d'amélioration arrive à intervalles réguliers pour que les joueurs ne s'ennuient pas et finissent par ne plus quitter le jeu», fait remarquer Jonathan Blow tout en rappelant froidement que l'architecture de ces applications, qui se déclinent sous différentes formes (la gestion d'un restaurant, d'un magasin de vêtements pour filles, d'un monde antique, d'un zoo ou d'un club de vacances), s'inscrit finalement sur le principe du conditionnement de la boîte de Skinner.
À la suite de Pavlov ( ...)


***

Mais qui a intérêt à asservir ainsi l'humanité? À en faire des êtres assujettis, captifs, dépendants, soumis, dominés, bref des esclaves, purs et simples, si ce n'est pas dans les plans du Nouvel Ordre Mondial? Le futur du prophète Aldous Huxley est aujourd'hui. Plus on avance vers l'avenir plus on pénètre dans
Le Meilleur des Mondes.

mercredi 11 mai 2011

Politiques énergétiques: Jusqu'où va l'influence de Power?

«Est-ce que M. Charest a été influencé par Power Corp. pour baisser ainsi le ton de ses critiques à l'endroit du gouvernement fédéral, ce n'est pas clair, indique le câble de l'ambassadeur Jacobson, mais l'influence sur le milieu fédéral et provincial de cette société est indéniable».

L'influence de Power Corporation sur les politiques énergétiques des gouvernements fédéral et provincial est «indéniable», peut-on lire dans un câble diplomatique envoyé à Washington en décembre 2009 par le nouvel ambassadeur des États-Unis au Canada, David Jacobson.

Ce câble a été intercepté par WikiLeaks.

Dans ce document, dont Le Devoir a obtenu copie, l'ambassadeur Jacobson, en poste depuis octobre 2009, s'interroge sur les pressions qui auraient pu être exercées sur le premier ministre Jean Charest et qui expliqueraient qu'il a soudainement cessé de tirer à boulets rouges sur la position du gouvernement Harper durant la conférence sur les changements climatiques de Copenhague, qui venait de se terminer le 12 décembre 2009.

«La controverse qui a éclaté sur la position agressive du Québec [à l'endroit de celle du gouvernement Harper] à la conférence de Copenhague a jeté un éclairage surprenant sur [l'influence] de puissants intérêts provinciaux dans les sables bitumineux. Les deux plus importants journaux de Montréal ont eu des échanges musclés sur les liens financiers de la firme québécoise Power Corporation et l'influence alléguée sur les positions du premier ministre Charest à Copenhague».

L'ambassadeur fait ici état de l'opinion de certains éditorialistes de La Presse, qui avaient taxé la position du premier ministre Charest à l'endroit de la position canadienne «d'arrogante», allant jusqu'à la qualifier «d'irresponsable et de déloyale envers Ottawa», selon les citations apparaissant dans le câble diplomatique.

Le 17 décembre, La Presse, rappelle le câble de l'ambassadeur, a même défendu la position fédérale à Copenhague, et en particulier sa position dans le dossier des sables bitumineux, une industrie alors jugée vitale pour le Canada et le Québec. Cette position, ajoute David Jacobson, «en a fait sourciller plusieurs au Québec: le journal est fédéraliste, mais rarement aussi rapide à se porter à la défense du gouvernement fédéral», en plus d'être généralement sensible à la défense de l'environnement.

Lire la suite ( ...)


Gaz de schiste : exit la fracturation hydraulique en France

La France devrait adopter sous peu une loi interdisant la fracturation hydraulique, technique au coeur de l'exploitation du gaz de schiste.

À l'initiative de l'UMP, le parti présidentiel majoritaire, l'Assemblée nationale a entamé un débat en vue de l'approbation d'un projet législatif qui s'inscrit dans le sens du principe de précaution.

Cette technique d'extraction, qui recourt à d'énormes quantités d'eau et des produits chimiques pour extraire le gaz emprisonné sous le roc, est accusée par les écologistes de polluer les nappes phréatiques.

Mais le projet, qui au départ semblait faire consensus des deux côtés de la chambre, risque désormais de ne pas pouvoir bénéficier de l'appui des socialistes et des écologistes, qui déplorent que l'on n'aille pas de l'avant avec une abrogation pure et simple des permis octroyés.

Plusieurs centaines de personnes, dont des élus verts et socialistes, ont d'ailleurs manifesté ce mardi devant l'Assemblée nationale pour dénoncer un projet de loi qui, estiment-ils, laisse la porte ouverte à une exploitation future du gaz de schiste.

Ils craignent en effet le recours éventuel à d'autres techniques que celle qui sera explicitement interdite par la loi.

L'étude du projet de loi devrait s'achever dans la nuit de mardi à mercredi, avec un vote mercredi. Le Sénat examinera à son tour le projet de loi le 1er juin.

Radio-Canada.ca avec
Le Monde et Reuters

***

Amiante, uranium, gaz de schiste, pétrole en mer, centrale nucléaire, mines, nouvelles routes : un seul de ces dossiers suffirait à déclencher l'inquiétude des écologistes. Le Québec les affronte tous à la fois, assailli par un capitalisme bien décidé à ne pas laisser une seule parcelle de ressource minérale à l'abri de la recherche du profit.


mardi 10 mai 2011

Le réchauffement climatique, une escroquerie?

Lolo,

Un grand merci pour cette longue série de sept vidéos sur le réchauffement climatique digne d'un reportage de l'envergure de KRASH, à Grands Reportages, sur RDI, mais peut-être bien que ces vidéos-là ont déjà fait l'objet de reportages ailleurs.

En tout cas, peu importe, l'ampleur de la contradiction exposée dans ces vidéos avec la thèse opposée, acceptée par la majorité du commun des mortels, est tellement considérable qu'on est porté à se dire, (comme pour la dernière mort de Ben Laden): «Lorsque deux menteurs affirment des informations contradictoires, qu'est-ce qu'on fait? On les ignore

Sauf qu'ici, on n'est pas plus avancé. Car il est aussi possible qu'on soit devant deux thèses parallèles, aussi mensongères l'une que l'autre, de façon à ce que l'escroquerie fonctionne à 100%. Alors, là, il n'y a plus de doute: tout cela fait partie du plan de l'Ordre mondial.

Voici la vidéo 1\7. Les suivantes se trouvent, à gauche, dans le DOSSIER: Le réchauffement climatique, une escroquerie?

lundi 9 mai 2011

Économie: Les USA lancent le compte à rebours

Le Trésor américain a confirmé lundi que la limite maximale de la dette publique, fixée par le Congrès des Etats-Unis, serait atteinte le 16 mai, et a indiqué pouvoir retarder jusqu’au 2 août la date où le pays fera défaut sur certaines obligations si ce plafond n’est pas relevé.

« Puisqu’il apparaît que le Congrès n’agira pas d’ici au 16 mai, le Trésor va devoir commencer à mettre en oeuvre [des] mesures exceptionnelles cette semaine » pour gagner du temps, écrit le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, dans une lettre adressée aux principaux responsables politiques au Capitole.

samedi 7 mai 2011

Al-Qaïda confirme la mort de Ben Laden

Le centre de surveillance des sites islamistes SITE affirme qu'Al-Qaïda confirme la mort d'Oussama ben Laden dans un communiqué diffusé vendredi sur des forums voués au djihad dans Internet.

« Al Qaïda a publié le 6 mai 2011 une déclaration sur des forums djihadistes confirmant la mort de son chef, Oussama ben Laden », écrit SITE.

Selon SITE, l'organisation annonce en outre qu'il diffusera « prochainement » un enregistrement sonore réalisé par Oussama Ben Laden une semaine avant sa mort.

Al-Qaïda jure par ailleurs de venger la mort de son leader, qu'il qualifie de malédiction « qui poursuivra les Américains et leurs agents » et de poursuivre sa lutte.

L'organisation exhorte les Pakistanais à se soulever contre leur gouvernement pour « nettoyer » leur pays de « la honte » qui rejaillit sur lui.

***

Quant à l'administration Obama qui a une autre version des faits, on a plutôt affirmé, jeudi, que les éléments d'information glanés dans le complexe où Ben Laden vivait montrent qu'il était toujours activement impliqué dans les activités d'Al-Qaïda, à tout le moins jusqu'en février 2010.
Selon l'administration Obama, Al-Qaïda projetait il y a quelques mois des actes terroristes ciblant le réseau ferroviaire américain, pour marquer à sa façon le 10e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001.

En février 2010, l'organisation terroriste « aurait envisagé de mener des opérations terroristes contre des trains à des endroits non spécifiés aux États-Unis », soutient le département de la Sécurité intérieure.

Al-Qaïda « envisageait de faire basculer un train en jouant sur les rails de façon à ce que le train tombe soit du haut d'une vallée, soit d'un pont », ajoute le document obtenu par l'AFP.



Et ainsi de suite

***

«Que fait-on lorsque plusieurs menteurs ont des informations contradictoires?

On les ignore. Ou on en rit ...





Et on en rit ...





***

Dis donc, Lolo, s'il est bien mort neuf fois, n'a-t-il pas droit à 1000 vierges chaque fois? Obama aurait dû le laisser en vie la dernière fois. Mort ou vivant et vice versa, il aura été le seul humain de la planète à nous faire rire autant des Américains et des Français, cela va de soi. En tout cas, il va nous manquer, ça, y a pas de doute?


vendredi 6 mai 2011

Mort de Ben Laden: À la recherche de «faits précis»

« Je reste favorable à une divulgation complète des faits précis [...] Je pense que non seulement mes services, mais tout le monde a le droit de savoir exactement ce qui s'est passé », a déclaré Navi Pillay à quelques journalistes lors d'une visite à Oslo

Pour Mme Navanethem Pillay, la haute-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, si « les Nations unies condamnent le terrorisme [...], il existe aussi des règles élémentaires quant à la façon dont les activités de contre-terrorisme doivent être conduites ».

« Cela doit être fait en conformité avec les lois internationales », a-t-elle dit, en rappelant que ces lois n'autorisent pas, par exemple, « la torture ou les exécutions extrajudiciaires ».

Le procureur général des États-Unis, Eric Holder, a déclaré mercredi lors d'une audition devant la commission judiciaire du Sénat que l'opération autorisée par le président Obama était « complètement légale » et relevait d'un « acte de légitime défense nationale ».

Si Oussama ben Laden « avait essayé de se rendre, je pense que nous aurions dû l'accepter, mais rien ne montre qu'il avait l'intention de le faire donc sa mort était normale », a déclaré M. Holder.

Une série de contradictions

Mardi, le patron de la CIA, Leon Panetta, a déclaré lors d'une entrevue à PBS qu'il ne croyait pas que Ben Laden avait eu l'occasion de parler lorsque les Navy Seals ont fait irruption dans la pièce où il se trouvait.

« Pour être honnête, je ne crois pas qu'il a eu le temps de dire quoi que ce soit », a-t-il précisé.

D'autres contradictions dans la version officielle des faits sont également apparues au cours des derniers jours.

Le principal conseiller du président Obama en matière de contre-terrorisme, John Brennan, a par exemple déclaré lundi que Ben Laden était impliqué dans un échange de tirs lorsqu'il a été abattu d'une balle dans la tête.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, a cependant déclaré le lendemain qu'Oussama ben Laden n'était pas armé. Selon lui, Ben Laden n'avait pas besoin d'être armé pour résister.

M. Carney a aussi déclaré mardi que la femme de Ben Laden s'était jetée sur un membre du commando pour protéger son mari. John Brennan affirmait la veille que Ben Laden avait utilisé sa femme comme un bouclier humain.

Photo: AFP/Gali Tibbon
Source Radio-Canada

jeudi 5 mai 2011

L'assassinat d'Oussama version Disney

«C'est une chose horrible que de mentir. C'est atroce de penser qu'ils ont utilisé la mort d'un jeune homme aux intentions honorables, qui servait son pays, et qu'ils ont menti à propos des circonstances de sa mort pour promouvoir une guerre, pour l'utiliser comme un outil de propagande. C'est immoral. »- Mary Tillman, dans le documentaire The Tillman Story
Barack Obama nous a d'abord dit, de façon un peu floue, qu'Oussama ben Laden avait été tué «dans un échange de coups de feu», sans dire si le Saoudien avait tiré sur les Navy SEALs qui le cherchaient.




Puis, lundi, le conseiller du président en matière de contre-terrorisme, John Brennan, a dit un truc et son contraire: ben Laden était engagé «dans un échange de feu avec ceux qui sont entrés dans la maison où il se trouvait», mais «quant à savoir s'il a tiré, je l'ignore».

Brennan, selon le New York Times, a ajouté que ben Laden s'était servi de l'une de ses femmes comme «bouclier humain» pour se protéger des soldats américains. Selon CNN, un autre officiel américain, au Pentagone, a dit aux journalistes que ben Laden et ses hommes avaient utilisé des femmes pour se protéger.

Bref, OBL était armé, ce qui explique pourquoi il a été tué et non pas capturé pour être traduit en justice.

Mardi, le même Brennan a reculé. «Les détails nous arrivent encore», a-t-il dit. «J'attendrais avant de dire s'il était armé ou non, s'il a tiré ou non.» John Brennan a ensuite dit, à propos des femmes utilisées comme boucliers humains par OBL et ses hommes: «Elles se sont certainement interposées et se sont mises dans le chemin des soldats. Tentaient-elles de protéger les hommes ou tentaient-elles d'attaquer? Ce n'est pas clair

Mardi, le porte-parole de la Maison-Blanche a expliqué qu'une femme qui se trouvait avec OBL avait été atteinte à la jambe, mais pas tuée. «Puis, ben Laden a été atteint mortellement. Il n'était pas armé», selon Jay Carney, qui a ajouté qu'OBL avait «résisté» lorsqu'il a vu les soldats.

Comment a-t-il résisté? Ah, ça, ce n'est pas clair.

Un «officiel américain» que CNN cite sans le nommer a parlé d'un «geste menaçant». Quel genre de geste menaçant? ««Il ne s'est pas rendu en levant les mains», s'est contenté de répondre l'officiel, toujours selon CNN.

Avez-vous la tête qui tourne? Moi aussi.

Ils mentent. Ils mentent tout le temps.

«Ils»? Les militaires américains, mais on pourrait dire la même chose de toutes les armées. Et de leurs maîtres politiques.

Ils ont menti quand, au début de la guerre d'Irak, ils ont scénarisé le «sauvetage» de Jessica Lynch, cette soldate américaine capturée dans une embuscade.

Histoire irrésistible. Une jeune soldate torturée par les méchants Irakiens, agonisant à cause de blessures par balle, sauvée par une opération de commando très risquée (mais commodément filmée).

C'était faux.

Lynch était soignée dans un hôpital irakien. Elle n'avait pas de balle dans le corps. Le commando n'a fait face à aucune résistance en entrant dans l'hôpital.
Ils ont menti quand Pat Tillman, ce joueur de football qui a renoncé à sa carrière dans la NFL pour servir sous les drapeaux, a été tué en Afghanistan. Première version: de 10 à 20 talibans ont tendu une embuscade à Tillman et à ses compagnons, rangers comme lui. L'athlète est mort en fonçant vers les ennemis, sauvant des camarades par sa bravoure.

La véritable histoire est désormais connue. Tillman a été tué, dans une bourde épouvantable, par les tirs de camarades perdus sur une autre route. L'armée l'a toujours su, jusqu'au plus haut niveau. On a embelli la trame narrative de sa mort.
«Une tragédie terrible a été transformée en fable inspirante qui servait bien les guerres du pays», a ragé le frère de Pat, Kevin Tillman, ranger lui aussi, devant le Congrès américain, dans une envolée qui est un moment fort du documentaire The Tillman Story, qui décortique les cachotteries propagandistes de la US Army.

Ils mentent. Ils mentent tout le temps. Le golfe du Tonkin. Les bébés koweïtiens tués dans leurs incubateurs par les soldats de Saddam. Les armes de destruction massive en Irak.

***

Je veux bien croire qu'Oussama ben Laden a été tué au Pakistan par un commando qui a pris de grands risques.

Mais pourquoi ai-je la sale impression qu'on nous sert la version Disney de sa mort?
Après tout, c'est plus «vendeur» si ce salopard d'OBL se cachait comme un peureux derrière une femme quand il a été tué par un brave SEAL.

C'est moins vendeur si OBL s'est lui-même flingué plutôt que d'être capturé.

C'est moins vendeur si le soldat américain a abattu le terroriste de sang-froid alors qu'il n'était pas armé. Après tout, les «bons», c'est nous.

Et un OBL mort, c'est plus facile à manipuler qu'un OBL témoignant pour sa défense, dans un procès.

Je ne dis pas qu'Oussama n'est pas mort. Je dis que la version qu'on nous sert goûte le Pablum propagandiste. Je dis que ces gens-là mentent tout le temps.

***

Ce qu'on vient de lire a été écrit par Patrick Lagacé, chroniqueur à La Presse. Enfin, quelqu'un qui ÉCRIT sur les mensonges américains: «Ils mentent. Ils mentent tout le temps. Le golfe du Tonkin. Les bébés koweïtiens tués dans leurs incubateurs par les soldats de Saddam. Les armes de destruction massive en Irak.»

Sauf que ce chroniqueur chevronné a oublié de mentionner le fait le plus nébuleux de tout le 20è siècle. Il a oublié (l'a-t-il fait exprès???) d'ajouter que l'attentat du 11 septembre 2001 pourrait aussi en être un encore beaucoup plus important que tous ceux qu'il nomme. Pourquoi aurait-il oublié ce mensonge-là?

Et tout ça n'est pas fini. Attendons-nous de voir qu'il n'y a pas que
Thomas Mulcair
qui doute de la parole de nos chers voisins américains. Sauf que, dans son cas, je me demande s'il était au courant que son parti était aussi collé sur les Américains que les autres partis fédéraux. En tout cas, moi je ne le savais pas. Le savais-tu, toi, Lolo?

Merci encore et salue bien ton ami Jo.

May West

mercredi 4 mai 2011

Déversement pétrolier en Alberta: Des Autochtones se plaignent de problèmes de santé

Des résidents de la communauté autochtone Little Buffalo, dans le nord de l'Alberta, se plaignent de problèmes de santé à la suite de l'importante fuite de pétrole de l'oléoduc Rainbow près de Peace River.

Ils affirment souffrir de nausée, de maux de tête et d'irritations aux yeux. Des enfants se sont aussi plaints de ces problèmes.

L'école de Little Buffalo est fermée depuis quatre jours en raison des odeurs nocives dues à la fuite, explique le directeur de l'établissement scolaire, Brian Alexander.

« Nous avons essayé d'envoyer les enfants à l'extérieur pour prendre de l'air frais, car l'odeur semble pire dans l'école, mais ils tombaient malades quand même », ajoute-t-il.

Le chef de la communauté Steve Nosky critique le peu d'informations transmises par l'entreprise Plains Midstream Canada, propriétaire du pipeline, et la Commission de contrôle des ressources énergétiques.

« Ce que nous savons est que la santé de notre communauté est en jeu », dit-il.

Le pipeline Rainbow, qui relie Zawa à Edmonton, a laissé échapper vendredi dernier près de 4,5 millions de litres de pétrole brut, l'équivalent de 28 000 barils.

Ce déversement est considéré comme le pire de l'Alberta depuis 1975.
L'article au complet ICI


Les groupes environnementaux affirment que le pipeline Keystone XL va augmenter la dépendance des États-Unis au pétrole « sale » des sables bitumineux, dont la production occasionne plus de dioxyde de carbone que d'autres types plus conventionnels de brut, en plus de mettre en danger la faune et de détruire des forêts. Ils s'inquiètent en outre des dégâts que pourrait causer un éventuel bris de pipeline.


Le projet Keystone XL (plus obèse que ça, tu meurs!)


***

Lolo,

Maintenant que le Québec a voté massivement pour le NPD (un parti canadian, s'il en est un), nous devons nous montrer intéressés et sympathiques à TOUT ce qu'il se passe dans le pays voisin, le Canada. En espérant qu'ils nous rendront la pareille ...

May West

mardi 3 mai 2011

Avis aux intéressé(es)



Ce n'est plus un secret pour personne. L'argent-métal grimpe tranquillement et, selon plusieurs experts, atteindra des sommets dans un avenir plus ou moins rapproché. Un véritable engouement, quoi!

Personnellement, je ne suis pas experte en la matière, mais assez avisée pour m'y intéresser et en parler dans ce site chaque fois que l'occasion se présente. C'est en visonnant plusieurs vidéos que j'ai appris qu'il fallait s'y intéresser pendant qu'il est encore temps avant qu'il ne soit trop tard.

Pour vous donner une petite idée, voici des chiffres qui ne trompent pas. Le 15 décembre 2010, l'once d'argent-métal se détaillait à 32,49$ CAD. Le 24 février 2011, le même produit se vendait à 36,94$ CAD. Et aujourd'hui, l'once d'argent-métal - feuille d'érable - se vend plus ou moins près de 50,00$ CAD ... !!! Et on prévoit qu'il grimpera jusque vers les 65.00$ CAD d'ici le mois de juillet. Est-ce un signe des temps que l'argent-métal finira sa course seulement lorsqu'il aura supplanté l'or? Certains le pensent.

Ceci n'est pas une publicité, loin de là. Parlez-en avec tous ces gens qui se bousculent présentement au portillon des traders. Croyez-moi, acheter une once d'argent-métal, aujourd'hui, vaudra son pesant d'or, demain!

Vous ne direz pas qu'après, vous n'avez pas été prévenu(es)!

Vers une monnaie mondiale?
ICI
Vidéo 1








Video 2








Vidéo 3






lundi 2 mai 2011

La dernière mort de Ben Laden



Ça y est, Ben Laden est enfin mort et Obama peut l’annoncer fièrement à la TV du monde entier. Ça permettra à quelques abrutis de défiler à Washington et New York pour acclamer la puissance de l’Amérique, et au monde occidental de continuer à nous faire croire au terrorisme mondial si utile pour la politique de colonisation qui va pouvoir maintenant entrer dans sa phase terminale.

Ben Laden est mort depuis 2002 et tout le monde le sait dans les milieux informés. C’est-à-dire que soit la DGSE ou Benhazir Bhutto avant qu’elle ne soit assassinée parce qu’elle semblait juste et honnête dans cette poudrière et elle aurait complètement déstabilisé les mensonges des américains à destination du monde libre (c’est nous!…).







Pourquoi un tel mensonge?

Obama a tout à gagner dans l’opinion nationale et internationale à revendiquer la mort de Ben Laden. Surtout à faire passer la polémique ressortie sur son faux extrait de naissance qui est une véritable insulte au peuple américain tant il est prouvé que c’est un montage.

Sur le plan de la politique intérieure nul doute que cela boostera sa réélection et il en a bien besoin tant il échoue sur tous les plans ce qui n’est pas une surprise d’ailleurs pour un élu inconnu sponsorisé par les banques. Le peuple américain est au bord de la révolte parce qu’il en à marre de voir ses impôts partir en fumée dans des guerres impérialistes pour défendre les grandes compagnies privées et sans grand intérêt pour lui à part servir de chair à canon.

A voir la réaction des gogos on peut s’attendre à ce que les manifestations de joie soient amplifiées un maximum par les médias pour faire grandir l’image d’Obama.

Au plan international cette mort vient justifier a-posteriori tous les engagements militaires pris depuis 2001. L’Amérique nous avait dit qu’elle poursuivrait sa guerre contre le terrorisme jusqu’au bout et bien elle a eu raison puisqu’enfin elle a eu la peau de la figure tutélaire soigneusement entretenue du terrorisme mondial. C’est un message envoyé à l’opinion mondiale pour dire que les USA finissent toujours par bien faire le travail et qu’ils n’ont pas dépensé des milliards de dollars pour rien finalement. God bless America!

Mais le pire est à venir comme toujours avec les Américains. La première chose qu’ils nous ont dit après avoir annoncé cette mort c’est que les terroristes voudront se venger. La peur sera donc soigneusement entretenue entrainant une montée en puissance des mesures de sécurité surtout si un attentat suffisamment « percutant » est perpétré. C’est la prochaine étape du plan de domination mondiale l’horreur ne fait que commencer véritablement.

La mort de Ben Laden, de plus suffisamment maquillée pour qu’on n’ait aucune chance de le reconnaître ce qui sent la supercherie et le coup monté comme l’indique le Nouvel Obs lui-même, va donner les pleins pouvoirs à l’armée Otanienne dans le monde. Préparons-nous à encaisser un attentat majeur et notamment en France trop longtemps épargnée.

La France qui au passage, travaille main dans la main avec des membres identifiés d’AQMI comme viennent de le diffuser quatre chef d’état-major du Sahel.

Info non reprise dans vos journaux bien évidemment. Les USA ont besoin de garder Sarkozy au pouvoir si DSK renonce, et un attentat d’envergure créerait sûrement un patriotisme aveugle autour du chef de l’état qui décréterait l’état d’urgence, filtrerait internet, ferait la chasse aux terroristes et aux anti-patriotes qui viendraient contester la version officielle etc… La jurisprudence Bush fonctionnera donc pour Sarkozy comme pour Obama. Coup double.

La mort annoncée publiquement de Ben Laden est donc le coup d’envoi de la prochaine partie du plan de contrôle militaire mondial des populations et notamment en Occident. Un rapport de l’OSCE s’inquiète clairement de la restriction de la liberté de la presse dans des pays dictatoriaux comme la Hongrie, l’Italie ou la France. Ouvrez les yeux! C’est le bon moment pour le faire, après il sera trop tard.

Et pour vous?
Source ICI



Et Si Thomas Mulcair doute des photos de Ben Laden, c'est que c'est vrai qu'il est mort 8 fois avant aujourd'hui

Mise à jour: 17 janvier 2013



***

La seule réflexion qu'il me vient à l'esprit, Lolo, c'est qu'il fallait à tout prix mettre un terme ou un bouchon sur la bouilloire surchauffée de la thèse du coup monté du 11 septembre-2001. Alors, comme dans ce monde-là on ne fonctionne que par coups montés en voilà un pour en étouffer un autre. Enfin, à la suite de tout ça, on nous prend pour lanternes.

Mais par bonheur, les gens informés restent allumés.