mardi 31 janvier 2012

Lettres - La centrale Gentilly-2 et les séismes de 1663


On procédera bientôt à la distribution de comprimés d'iode en cas d'accident à la centrale nucléaire de Gentilly-2. Cela nous rappelle qu'un accident peut survenir n'importe quand.

On ne répétera jamais assez que la poursuite des activités de la centrale Gentilly-2 augmente les risques d'avènement d'une catastrophe nucléaire au Québec. On se souvient par ailleurs de la catastrophe nucléaire survenue l'an dernier au Japon à la suite d'un tremblement de terre.

Tous les pays civilisés ont remis en cause l'utilisation de l'énergie nucléaire suite à cette catastrophe. Enfin, presque tous. Il reste au Québec et au Canada quelques irréductibles promoteurs de dangers publics.

La centrale Gentilly-2 a été bâtie dans une zone de forte activité sismique. Il y en a eu des tremblements de terre par le passé, dont ceux survenus entre les mois de février et août 1663. Le père Lalemant en parle dans les Relations des jésuites de cette année-là. Marie de l'Incarnation fait parvenir la même année à son fils une lettre où l'on peut croire que les gens de l'époque ont vécu quelque chose comme l'Apocalypse.

Estelle Mitchell nous laisse entrevoir la catastrophe qui pourrait bien se reproduire un jour ou l'autre. Dans sa biographie consacrée à Messire Pierre Boucher, elle rapporte que «[la] secousse sismique est effrayante: les murailles se balancent, les pierres se remuent, les toits se courbent de côté et d'autre, les cloches sonnent d'elles-mêmes, la terre bondit, les arbres se heurtent — les Sauvages disent que la forêt est ivre — les glaces épaisses de cinq à six pieds se fracassent, les eaux se corrompent [...] Aux Trois-Rivières, les rives élevées de la Saint-Maurice se sont écroulées sur une longueur extraordinaire avec tous les arbres dans la rivière. L'effroi est si grand qu'on croit venue la fin du monde.» (Estelle Mitchell, Messire Pierre Boucher, Montréal, Vac Offset Inc., 1980, p. 129).

Une capsule d'iode sera sans effets contre un tremblement de terre qui pourrait reproduire à nos portes la même catastrophe écologique qu'au Japon.

La fermeture de Gentilly-2, dans ce contexte, est la solution qui semble la plus sage. À moins de vouloir jouer à la roulette russe avec les êtres humains et autres espèces vivantes de la région.

Sources: Le Devoir

lundi 30 janvier 2012

Non, ça ne va pas mieux


« La crise financière s'apaise […] L'Europe n'est plus au bord du gouffre » affirme Nicolas Sarkozy lors de son intervention dimanche soir. Ces déclarations correspondent un sentiment général, l’Espagne et l’Italie empruntent à des taux moins élevés, la perte du AAA par la France n’a pas renchéri le coût de ses emprunts, la crise des dettes publiques européennes semble s’estomper.

Mais ces bonnes nouvelles proviennent-elles d’une amélioration réelle de la situation économique ? La croissance repart-elle ? Non, au contraire. Les banques ont-elles assaini leur bilan ? Nullement. Cette embellie a une cause, nous l’avons déjà dit ici, et cet article du Figaro le confirme, il s’agit du prêt géant de 489 milliards d’euros à 1% sur 3 ans qu’a accordé la BCE aux banques européennes. Ce déluge de liquidité bon marché (de l’argent créé ex nihilo) a temporairement suspendu la crise : « Si cette mesure inédite de la BCE à l'égard des banques a eu un tel effet, c'est que la zone euro était bel et bien menacée fin 2011 par une crise bancaire. »

Et – miracle – une partie de cet argent a été investi en emprunts d’État, d’où la détente sur les taux d’intérêt : « C'est ce qu'on appelle le "Sarko trade", car le président français avait publiquement souhaité que les fonds libérés par la BCE viennent, par l'intermédiaire des banques, se placer sur les dettes d'État. » Visiblement, c’était même plus qu’un souhait : « Ont-elles subi des pressions amicales de leur Trésor national ? Vraisemblablement, rétorquent les spécialistes, mais c'est aussi l'intérêt bien compris du secteur bancaire de ne pas laisser son pays faire faillite… »

Conclusion : l’embellie actuelle est complètement artificielle. Mais comme cette mesure permet de dresser un village Potemkine avec de jolies banques et des Trésors publics souriants, elle sera renouvelée, pas plus tard d’ailleurs que le 29 février lorsque la BCE proposera un nouveau prêt géant. Pendant ce temps, la quantité de monnaie et de dette s’accroît dans l’économie…

Source La dette de la France - Philippe Herlin

Ce qu'on peut être bêtes!

C’est le missile que nous envoie en plein visage le journaliste David McRaney dans son livre You are not so smart

Il ne prétend pas faire une découverte: c’est depuis les années 1970 que des psychologues démontrent, statistiques à l’appui, que les méthodes que nous utilisons pour rendre un jugement ou prendre une décision sont très souvent erronées. McRaney, qui tient un blogue du même nom, énumère 48 types de «raccourcis mentaux» —ce que d’autres appelleraient l’intuition— qui nous conduisent à faire des erreurs: estimer une valeur sur la base d’un chiffre complètement faux par exemple, ou se bâtir une histoire pour expliquer après coup nos actions. 

Des lecteurs en sortiront rassurés à l’idée de ne pas être seuls ...   Enfin, avec You Are Not So Smart, on a toujours de quoi briller en société, preuves à l’appui. Que ce soit par saine curiosité et désir de s’améliorer en tant qu’être humain, ce bouquin est indispensable (en anglais seulement pour l'instant), le genre qu’on devrait faire bouffer à chaque individu qui compose la société dans laquelle on vit. Le monde s’en porterait mieux. 
Vous les utilisez mais ils n'ont aucune efficacité... Des boutons d’ascenseur aux dentifrices "dents blanches", en passant par les chaussures qui musclent et le bracelet énergisant, les produits "placebos" nous envahissent. 

La rédaction de Gentside vous propose de découvrir le top 10 des objets, trucs, choses que vous utilisez, mais qui n'ont absolument aucune efficacité. Dans le cadre de tests médicaux, la méthode du placebo est régulièrement utilisée. Celle-ci consiste à donner à un groupe de patients un traitement totalement factice sans qu'il ne le sache, afin de voir s'il réagit comme le groupe qui a reçu le véritable médicament. 

En cas de réaction identique, on peut ainsi prouver l’inefficacité d'un traitement. La méthode du placebo n'est pas uniquement utilisée en médecine, mais également dans le monde du business et partout autour de nous. Nous avons complété la liste du site américain Mainstreet pour vous présenter les 10 placebo qui nous entourent. 

- Le bouton fermant les portes d'un ascenseur: Tout le monde a appuyé au moins une fois sur le bouton permettant la fermeture plus rapide des portes d'un ascenseur. Sachez que la plupart du temps, celui-ci est totalement factice ! Toutefois, il n'a pas été placé là par hasard. "Le bouton est là pour les travailleurs et le personnel d'urgence. Il fonctionne uniquement avec une clé", explique David McRaney, auteur de "You Are Not So Smart", un livre sur l'auto-illusion. 

- Le bouton permettant de passer le feu piéton au vert : Installé principalement dans les grandes villes ou sur les grands axes, ces boutons servent à raccourcir la durée des feux tricolores afin de laisser passer les piétons. S'ils sont la plupart du temps efficaces, n'espérez pas vous servir de ceux de la ville de New York. Cette dernière a avoué il y a quelques années que ceux-ci étaient inopérants car les feux tricolores étaient réglés à la seconde près pour éviter au mieux les embouteillages. Et si la population n'est pas au courant, c'est tout simplement parce qu'une campagne de sensibilisation coûterait chère... 

- Le téléviseur HD : Aujourd'hui, tous les téléviseurs vendus en magasin sont marqués du sigle HD, qui veut dire Haute Définition. Pourtant, la plupart ne sont pas reliés à un canal HD, ce qui fait qu'ils affichent la même image qu'un téléviseur classique. Pour exemple cette étude réalisée par New Scientist : 60 personnes ont regardé un clip musical sur des télés identiques. Seulement, les scientifiques ont expliqué à 30 d'entre-eux qu'il s'agissait d'une image HD. Ces derniers ont tous trouvé l'image de meilleure qualité que le premier groupe... 

- Le dentifrice "dents blanches": Les différentes marques de dentifrices proposent aujourd'hui de la pâte permettant de rendre vos dents blanches. Sachez que pour la plupart d'entre eux, il n'y a aucun effet significatif. En effet, la grande majorité des dentifrices ont un taux d'abrasivité qui n'est pas suffisant pour avoir des effets notables... et heureusement ! Plus un dentifrice est abrasif, plus il met à mal votre émail ! 

- Les chaussures qui musclent Reebok: C'est la dernière publicité mensongère à avoir fait grand bruit. En sortant sa nouvelle gamme de baskets, Reebok avait affirmé qu'elles augmentaient la musculature des mollets, des cuisses et des fesses entre 11 et 28% par rapport à des chaussures classiques. Seulement, ces affirmations ne sont basées sur aucune étude scientifique, si bien que la marque a été condamnée à rembourser tous ses clients américains. 

- Le bracelet énergisant: C'était la mode de l'année 2010. De nombreuses célébrités se sont mises à porter un bracelet fabriqué aux États-Unis et permettant de rééquilibrer les différentes énergies du corps afin d'améliorer ses performances naturelles. Il améliorait également la concentration, boostait l'énergie et réduisait le stress. Mais en janvier 2011, la marque Power Balance, leader sur ce marché a fini par reconnaître la publicité mensongère vantant les mérites de son bracelet. 

- Le liquide vaisselle mains douces: De plus en plus de marques développent des gammes de liquides-vaisselle pour les peaux sensibles. Si les produits sont bien fabriqués de telle sorte qu'ils limitent l'agression de la peau, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un dégraissant et qu'il agit sur tout ce qu'il touche. Attention également aux allergies !

- Le déodorant anti-transpirant 24/48/72 et 96h: En rayon, 80% des déodorants sont aujourd'hui catalogué "anti-transpirant", si bien que l'argument est aujourd'hui galvaudé. En effet, empêcher notre corps de transpirer durant 24, 48, 72, voire 96 heures serait tout simplement dangereux pour notre santé, les agents des déodorants ayant pour but de bloquer les pores de notre peau. N'oubliez pas que transpirer est quelques chose de naturel...

- Le thermostat dans l'open-space: Dans les opens-space des grandes entreprises, les employés ont toujours accès à un thermostat afin de régler la température de la salle... enfin, c'est ce qu'il croît ! Une enquête menée par le Wall Street Journal en 2003 révèle que 90% de ces thermostats sont factices et font croire aux employés qu'ils agissent sur la température de la salle. "Certains patrons pensent qu'ils ne peuvent pas faire confiance aux gens pour la température, et pensent que cela va leur coûter de l'argent", explique McRaney.

- La boisson anti-gueule de bois: Régulièrement, des entreprises tentent de commercialiser des boissons permettant de lutter contre la "gueule de bois". En effet, elles seraient capable d’accélérer le processus d’élimination de l’alcool dans l’organisme. Heureusement, une étude réalisée en 2007 en Autriche explique que ce genre de boissons agit en ralentissant l’absorption gastrique de l’alcool. En clair, vous êtes aussi ivres, mais vous avez l'impression de vous sentir mieux. Ce n'est toutefois pas ce qui vous permettra d'avoir moins mal à la tête le lendemain.  

Source Rusty Canalblog

***

Bon, d'accord! On en prend puis on en laisse.  Les sceptiques et passionnés se délecteront de la bonne trentaine de pages de sources et liens qui viendront écraser tout doute quant à la qualité des démonstrations.    

May

dimanche 29 janvier 2012

En vidéo : le réchauffement climatique de la Terre depuis 1880



Une vidéo réalisée par la Nasa montre, accéléré en une demi-minute, le réchauffement climatique depuis 1880. De bleu, le planisphère passe au rouge, un dégradé parlant... En effet la Terre s'est considérablement réchauffée.

En 2011, la température était de 0,51 °C supérieure à la période 1951-1880 ! Les chercheurs de la Nasa ont réalisé une petite animation mettant en évidence l’anomalie (différence par rapport à une moyenne) des températures sur la période 1880-2011, en se fondant sur la moyenne de la période 1951-1980.

Plus la carte affiche des couleurs froides (dans les tons bleus), plus l’anomalie est négative, ce qui signifie que la température moyenne de la période concernée est inférieure à la moyenne 1951-1980. Lorsque les couleurs sont chaudes, c’est l’inverse. Et c'est souvent le cas dans la deuxième partie de la vidéo...

L'année 2011 de 0,51 °C plus chaude que la moyenne 1951-1980

Globalement, les chercheurs ont mesuré qu’en 2011, la température a été en moyenne 0,51 °C supérieure à celle de la période de référence. Et pourtant, 2011 fut une année de La Niña et donc, à priori, globalement moins chaude qu’une année « normale ».

 

Et 2011 traduit d’ailleurs la tendance de ce début de siècle. Les chercheurs de la Nasa indiquent que neuf des onze années du XXIe siècle sont dans le top 10 des années les plus chaudes, complété par 1998.

Augmentation des gaz à effet de serre 

La vidéo de la Nasa s’accompagne d’un graphique tout aussi parlant qui résume l’évolution de la température globale depuis 1880. La pente de la courbe y est très nettement positive. Graphique représentant l'anomalie de température depuis 1880 (par rapport à la moyenne de la période 1951-1980).
Graphique représentant l'anomalie de température depuis 1880 (par rapport à la moyenne de la période 1951-1980). © NASA
Les causes sont connues. Il s’agit principalement de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre qui, cumulée à d’autres facteurs, fait que la Terre absorbe davantage d’énergie – donc de chaleur – qu’elle n’en émet, ce qui se traduit par un bilan des forçages radiatifs positif. 

Aucun signe ne semble contredire la tendance : on enregistre des records de chaleur, de fonte de glace (le record de surface minimum en Arctique qui date de 2007 a été approché en août 2011) d’un côté, tandis que de l’autre, les émissions de gaz à effet de serre ne cessent de croître.

Source Futura Science

vendredi 27 janvier 2012

Syrie: Le fiasco des barbouzes français à Homs


Le chef de la diplomatie Alain Juppé: "Nous demandons qu'une enquête soit menée afin que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce drame Nous condamnons vigoureusement cet acte odieux, a-t-il ajouté, en demandant aux autorités syriennes d'assurer la sécurité des journalistes internationaux sur leur territoire et de protéger cette liberté fondamentale qu'est la liberté d'information".  

Alors que Paris accuse Damas d’avoir organisé l’assassinat du journaliste de France-Télévisions Gilles Jacquier à Homs, une équipe de journalistes russes vient de présenter une toute autre version des faits. 

Selon leur enquête, M. Jacquier commandait sous couverture de presse une opération des services secrets militaires français qui a tourné au fiasco. Les accusations françaises ne sont qu’un moyen pour masquer la responsabilité de Paris dans les actions terroristes entreprises pour déstabiliser la Syrie.

Ici commence notre plongée dans le monde des services spéciaux occidentaux qui conduisent en Syrie une « guerre de basse intensité », comparable à celles organisées dans les années 80 en Amérique centrale ou plus récemment en Libye pour préparer et justifier l’intervention de l’OTAN.

Source et suite sur Voltaire.org: 
http://www.voltairenet.org/Le-fiasco-des-barbouzes-francais-a

***

 Ailleurs qu'en Occident, on parle de la Syrie comme d'un État-Nation martyre.  La somme de tous ces incidents  se traduira par le déchaînement  mondial. C'est écrit dans le Plan. 

May

Un ministre des Finances qui ne fait pas dans la “diplomatie”


Si la très grande majorité de nos contemporains ne voit rien venir et donc ne se prépare à aucun scénario de vraie crise… d’autres n’ont pas le même regard. C’est ainsi que , ministre des Finances d’Israël, a déclaré:
 
“Nous ne pouvons pas nier l’éventualité de la sortie d’un ou de plusieurs pays de l’UE de la zone euro. La désintégration de la zone euro donnera lieu à une nouvelle crise. Mais nous avons un plan pour le pire des scénarios. Yuval Steinitza a cependant refusé d’en dévoiler les détails.

Ce plan s’appellerait-il une Troisième Guerre mondiale ?

Source Wikistrike via L.I.E.S.I. 

jeudi 26 janvier 2012

Un jeune Allemand sur cinq ne sait pas ce qu'est Auschwitz

Juifs hongrois en marche vers les chambres à gaz
Environ un cinquième (21%) des Allemands âgés de 18 à 29 ans, ne savent pas qu'Auschwitz était un camp d'extermination, selon un sondage rendu public mercredi par le magazine Stern.

Sur l'ensemble des personnes interrogées, tous âges confondus, le chiffre tombe à 10%, selon cette étude réalisée à l'occasion de la journée internationale à la mémoire des victimes du génocide des juifs en Europe par les nazis, le 27 janvier. Par ailleurs, environ un tiers de l'ensemble des sondés (31%) ne sait pas où situer Auschwitz.

Le sondage montre également que 40% des Allemands souhaiteraient pouvoir tirer un trait sur le passé, un chiffre en nette diminution par rapport à une précédente enquête, en 1994, qui montrait que 53% étaient dans cet état d'esprit.

Et s'ils restent dans leur majorité intéressés par leur passé, 65% des Allemands estiment cependant ne pas avoir de responsabilité particulière à l'égard d'autres peuples en raison de leur histoire. La date du 27 janvier marque l'anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz par l'armée rouge en 1945.

Source: France-Amérique 

***

Je cite:"Et s'ils restent dans leur majorité intéressés par leur passé, 65% des Allemands estiment cependant ne pas avoir de responsabilité particulière à l'égard d'autres peuples en raison de leur histoire."

On imagine facilement ici un pourcentage aussi élevé pour les Britanniques et autres Anglos-saxons qui se lavent les mains, pour ne pas dire lèvent le nez avec arrogance et condescendance sur les exactions de leur propre passé colonialiste. 

Au Canada seulement, on pense aux Acadiens, aux Amérindiens et Canadiens-Français qui ont souffert de ces maîtres dominateurs. 

Sans oublier qu'aujourd'hui "la madame" première ministre de l'Australie s'est fait brasser le cabochon jusqu'à en perdre sa chaussure ... par ses propres Aborigènes pour des raisons similaires aux nôtres.   http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/01/26/008-gillard-evacuation-australie.shtml

May

Nouveaux compteurs d'électricité : l'opposition citoyenne s'organise

Un compteur intelligent d'Hydro-Québec
Un compteur intelligent d'Hydro-Québec   © Radio-Canada
Une cinquantaine de personnes ont assisté mercredi soir, à Montréal, à une séance d'information de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique (CQLPE) sur les dangers potentiels pour la santé des nouveaux appareils qu'Hydro Québec compte installer partout dans la province.

Ces nouveaux compteurs d'électricité utilisent un système de fréquence radio qui transmet à Hydro-Québec plusieurs centaines de fois par jour des informations sur la consommation d'électricité de l'abonné.

Avec ces nouveaux compteurs sans fil, Hydro-Québec n'aura plus besoin d'accéder à la propriété de ses clients et pourra émettre les factures en fonction d'une lecture des compteurs à distance. Hydro-Québec évalue qu'elle réduira ainsi ses coûts de 300 millions de dollars par année.

Or, les ondes à haute fréquence émises par l'appareil, qui s'apparentent à celles des téléphones sans fil ou des routeurs Wi-Fi, seraient responsables de divers malaises et problèmes de santé observés chez les êtres humains, soutient la Coalition.

D'après le porte-parole de la CQLPE, François Drouin, les effets du rayonnement électromagnétique sur la santé sont bien réels.

L'exposition prolongée à ces hautes fréquences provoquerait chez certaines personnes des maux de tête chroniques, des problèmes de santé, des palpitations cardiaques, des problèmes hormonaux, des effets promoteurs du cancer. Ces ondes affecteraient aussi la fertilité, selon la CQLPE.

L'organisme compte lancer une pétition (voir plus loin) et de faire pression sur le gouvernement et Hydro-Québec pour qu'on se penche davantage sur les dangers que représenteraient ces appareils.

Hydro-Québec, de son côté, assure que ses nouveaux appareils sont sécuritaires, qu'ils sont conformes aux normes en vigueur au Canada, et que jusqu'ici, peu de plaintes ont été portées relativement aux 20 000 compteurs intelligents déjà installés dans la province.

Des ondes controversées

Des organisations telles que l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) et le collectif Sauvons nos enfants des micro-ondes (SEMO), ont récemment exprimé des inquiétudes quant aux effets pour la santé des émissions électromagnétiques.

L'AQLPA croit que si les compteurs répondent aux normes canadiennes, elles ne correspondraient pas aux règles européennes, qui sont beaucoup plus sévères. Selon le groupe, les normes canadiennes, « 6000 fois plus tolérantes » que celles des Européens, sont dépassées.

De plus, alors qu'Hydro-Québec assure que les compteurs n'émettent des radiofréquences que six fois par jour, le spécialiste en électromagnétisme Stéphane Bélainsky, qui travaille pour l'AQLPA, a pour sa part établi que les compteurs installés dans le cadre des trois projets pilotes en émettent en fait plus de 1440 fois par jour.

M. Bélainsky a transmis ses observations à la Régie de l'énergie.Si la Régie permet à Hydro-Québec d'aller de l'avant, plus de 3,8 millions de compteurs seront remplacés d'ici 2017.

Un refus d'installation est-il possible?

Les clients de la société auront-ils alors le droit de refuser l'installation des compteurs intelligents à leur domicile? Ce sera à la Régie de l'Énergie de le déterminer.

Aux États-Unis, certains fournisseurs d'électricité, notamment en Californie, laissent le choix à leurs abonnés de permettre ou non l'installation de tels compteurs dans leur domicile en raison des pressions exercées par l'opinion publique.

Source: Radio-Canada
Autres liens   http://rlqqnl.blogspot.com/2011/10/200-milliards-de-dollars-caches-dans.html

Pétition    http://www.cqlpe.ca/#1

La Sardaigne, poubelle de l’Otan et du complexe militaro-industriel


Son paysage de carte postale attire les touristes les plus fortunés. Les stars de la jet-set viennent mouiller leur yacht le long de ses côtes paradisiaques. Pourtant, la Sardaigne cache une bien triste réalité... (IGA)

Sur les bords enchantés de la Méditerranée, derrière le rideau invisible des radiations nucléaires émises suite à l'usage d'armes à l'uranium, est apparu un immense paysage de désolation, pleins de secrets maléfiques. Plantons le décor. C'est en Sardaigne. Là, un territoire d'une superficie de 35.000 hectares est loué aux installations militaires. 

Sur l'île, on trouve des polygones de tir (Perdasdefogu), des exercices de feu (capo Teulada), des polygones pour exercices aériens (capo Frasca), des aéroports militaires (Decimomannu) et des dépôts de carburant (dans le cœur de Cagliari, alimentés par une conduite qui traverse la ville, sans compter de nombreuses casernes et sièges de commandement militaire (Aéronautique, marine) Il s'agit d'infrastructures des forces armées italiennes et de l'Otan.
 
Quelques chiffres : le polygone de Salto de Quirra- Perdasdefogu (Sardaigne orientale) de 12.700 hectares et le polygone de Teulada de 7.200 hectares sont les deux polygones italiens les plus étendus, alors que le polygone Otan de Capo Frasca (côte occidentale) en compte 1.400. A cela on doit ajouter l'ex-base Otan de 'la Maddalena', à jamais polluée. Pendant les exercices militaires, on y interdit la navigation et la pêche sur une étendue marine de plus de 20.000 km2, une superficie presque égale à celle de la Sardaigne.
 
Que découvre-t-on ? Cette vallée de Quirra, l'une des zones les plus belles et encore sauvages de la Sardaigne, a été transformée en coffre-fort de poisons à ciel ouvert. Pendant des années on a mis le couvercle sur la marmite des "poudres de guerre" qui a décimé nombre d'habitants et militaires qui vivaient et travaillaient dans le polygone et les villages des environs. Mais maintenant, grâce à un Procureur, Domenico Fiordalisi, déterminé à suivre les plaintes des nombreuses victimes, la vérité commence à percer. Les "secrets" sont enfin en train de se dévoiler à la lumière de la justice.
 
Accusés de "désastre environnemental", trois généraux jadis au commandement dans le polygone de Quirra, deux techniciens et un chercheur universitaire sont actuellement inculpés par le procureur qui enquête, depuis plusieurs mois, sur les décès par cancer de plusieurs habitants de la zone de Quirra et sur des malformations de nouveau-nés et du bétail. On s'attend à d'autres inculpations, vu le désastre environnemental et humain qui, depuis des années, frappe la Sardaigne.

Source et pour en savoir plus: http://www.michelcollon.info/La-Sardaigne-poubelle-de-l-Otan-et.html

mercredi 25 janvier 2012

Ron Paul peut battre Obama


Ron Paul un candidat qui n’a aucune chance d’être élu ? Une aberration alors qu’un sondage montre qu’il serait le seul avec Mitt Romney à pouvoir battre Obama.

S’il était confronté à Ron Paul lors de l’élection présidentielle américaine de 2012, Barack Obama remporterait 48% des suffrages, contre 46% au représentant du Texas selon un sondage CNN/ORC International Pol. Au vu des marges d’erreur des sondages, Ron Paul pourrait donc désormais battre l’actuel président.

Le sondage CNN/ORC International Pol, rendu public lundi 16 janvier, montre que Mitt Romney ferait jeu égal avec Barack Obama (48% contre 47%), alors qu’il est de plus en plus perçu comme déconnecté de la réalité des américains. Barack Obama l’emporterait largement face à tout autre candidat républicain que Paul ou Romney. 

Face à Rick Santorum, Barack Obama remporterait la majorité des voix (51% contre 45%), de même que face à Newt Gingrich (52% – 43%). 

L’argument invoqué par les détracteurs de Ron Paul selon lequel il n’aurait aucune chance d’être élu président n’a donc de facto aucun fondement.

Plus inquiétant pour les républicains, l’enthousiasme des électeurs républicains est en baisse forte (-10%) alors qu’il remonte chez les électeurs démocrates (+6%).

Source: Contrepoints

Analyser le trafic sur Internet pour localiser les séismes en moins de deux minutes

Le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (CSEM)(1) peut localiser un séisme en moins de deux minutes grâce au « Flash-sourcing », une méthode innovante, simple et fiable de détection rapide des séismes ressentis, qui se base sur l'analyse des augmentations de trafic observées sur son site d'information sismologique en temps réel.

Lorsqu'un séisme survient et que le réseau est toujours disponible, de très nombreux témoins des secousses se rendent sur Internet pour en savoir plus sur la catastrophe et pour partager leur expérience. 

Profitant de sa position de second site d'information sismologique au monde après l'USGS, le site Internet du CSEM connait un accroissement brutal et significatif de sa fréquentation quelques dizaines de secondes seulement après un tremblement de terre.

Or, cette hausse d'audience peut être géolocalisée. En effet, chaque terminal de connexion à Internet (ordinateur personnel, smartphone...) possède une adresse IP unique qui contient, indirectement, une information géographique. 

Ainsi, lorsque vous surfez sur le web, il est tout à fait possible, en récupérant les informations de votre adresse IP (qui est publique) de savoir à partir de quel endroit, dans le monde, vous êtes connecté(2). 

La précision, de l'ordre de la commune, est suffisante pour situer géographiquement la région où a eu lieu le séisme. Ainsi, lorsqu'un séisme survient, le CSEM analyse les adresses IP qui sont à l'origine de l'afflux soudain de visiteurs sur son site Internet pour déterminer la zone où a eu lieu le tremblement de terre.

Source et suite  http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3234_localisation_tremblement_de_Terre_Internet.php

***
Simple comme bonjour ... Peut-être bien que cela peut avoir son utilité, mais on se sent tout de même trahi par adresse IP.   

May

mardi 24 janvier 2012

Le Soleil bombarde la Terre de radiations

L'observatoire Solar Dynamics a capté l'éruption.   © NASA
L'activité des satellites, des communications et des réseaux électriques terrestres pourrait être perturbée à la suite de la plus intense éruption solaire en plus de six ans survenue dimanche.


Le physicien Doug Biesecker, de la National Oceanic Administration's Space Weather Prediction Centre des États-Unis, explique que les radiations représentent surtout un problème pour les satellites et les astronautes qui sont en orbite terrestre. De plus, elles peuvent causer des problèmes de communication aux avions qui voyagent autour de la ligne polaire.

La radiation provenant de l'éruption de dimanche a atteint la Terre une heure plus tard et se poursuivra vraisemblablement jusqu'à mercredi. Les niveaux de radiation sont considérés comme élevés, mais d'autres tempêtes ont été plus graves. Toutefois, cette tempête est la plus importante depuis mai 2005.

En juin 2011, une tempête de force moyenne (M-2) avec une éjection de masse coronale visuellement spectaculaire avait frappé la Terre.

Cette fois-ci, la radiation, qui prend la forme de protons, s'est échappée du soleil à 150 millions de kilomètres à l'heure.

Un porte-parole de la NASA, Rob Navias, a indiqué que les experts de la NASA ont étudié la question et ont décidé qu'aucune mesure ne devait être prise par les six astronautes de la Station spatiale internationale pour se protéger.

Les experts s'attendent à ce qu'un grand nombre de particules soient captées par le champ magnétique créent de superbes aurores boréales.

En 1989, une « petite » tempête solaire avait plongé le Québec dans le noir pendant neuf heures lorsque le système d'Hydro-Québec a flanché. À cette époque, la société n'était pas aussi dépendante qu'aujourd'hui des nouvelles technologies, ce qui amène les spécialistes à s'alarmer d'une potentielle tempête solaire majeure.

Le saviez-vous? La météorologie solaire s'est beaucoup améliorée depuis quelques années. L'année dernière, des chercheurs américains annonçaient qu'il est maintenant possible de détecter les taches sur le Soleil de 24 à 48 heures avant leur apparition. 

Source RDI Sciences

Chemtrails des Nano-machines au service de la Matrice

 
Les personnes ayant la maladie de Morgellons possèdent plusieurs couleurs différentes de nano-fibres qui grandissent à partir de plaies sur leur corps et qui ne guérissent pas.

Les retombées de chemtrails possèdent des fibres similaires de nombreuses couleurs différentes et qui ressemblent beaucoup aux fibres de la maladie de Morgellons.  



Un certain nombre de fibres et d’échantillons de tissus prélevés sur les victimes de la maladie de Morgellons et des échantillons de fibres de chemtrail ont été envoyés à quatre des meilleurs laboratoires de notre pays: AMDL Inc, ACS Inc, le MIT, et Lambda Solutions Inc.

Castle et Staninger ont demandé à ces laboratoires d’identifier ces fibres. Ce qui est revenu des laboratoires est surprenant et est examiné en détail dans « Rense Morgellons Radio Broadcasts. Le Dr. Staninger a en outre déterminé que les fibres de chemtrails du Texas révèlent une concordance avec les fibres de chemtrails provenant d’Italie. 

Le Dr Hildegarde Staninger, une toxicologue industrielle, et le Dr Mike Castle, expert en polyéthylène et militant contre les chemtrails, ont joint leurs efforts afin de déterminer si les nano-fibres qui grandissent depuis la peau des personnes qui sont atteintes de la maladie fibreuse de Morgellons et les nano-fibres des chemtrails possèdent une connexion. 

Le Dr. Staninger pense que ces nanoparticules pourraient être en mesure de s’auto-assembler en nanofils complets une fois qu’elles se trouvent dans le cerveau ou dans d’autres organes. 

Aussi que nous mangeons cette nanotechnologie car elle se trouve dans notre alimentation, dans les plantes et les animaux. Et que cette nanotechnologie copie l’ADN des microbes ou de certaines autres cellules avec lesquelles elle est en contact à l’intérieur de notre corps. Enfin, elle crée plus de germes, plus de cancers.
 
Un type de nanofil est impliqué dans la création de pseudo-cheveux et de pseudo-peau. Une femme atteinte de la maladie de Morgellons a été testée positive pour ces pseudo-cheveux. Ces protéines auto-répliquantes créent des formes chimériques (hybrides) qui ressemblent beaucoup à des insectes ou à des parasites. 

 Source et suite  http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/01/23/23313361.html

***

Depuis que je m'intéresse à ce sujet, ces informations-là sont tellement  insoutenables par leur horreur, que j'ai hésité à placer ces quelques extraits.   C'est pour tout dire. Mais si on n'en parle pas, on ne saura jamais de quoi il s'agit au juste. Déjà qu'il y en a des millions qui ne veulent rien savoir.

May

Les Nouveaux Chiens de garde: un film tranchant sur la presse

Voici un film qui tranche décidément avec le conformisme ambiant et qui a pourtant accès à la plupart des bonnes salles en France. Les Nouveaux Chiens de garde, "un film qui pose surtout la question fondamentale : quand l’information est produite par les grands groupes industriels, les médias peuvent-ils encore jouer un rôle de contre-pouvoir démocratique ?



Les Nouveaux Chiens de garde : un film désopilant à ne pas manquer
par Rosa Llorens, sur Le Grand Soir, le 16 janvier 2012

Selon certains, la dénonciation de la pensée unique des médias et de leur collusion avec les intérêts économiques dominants serait un sujet usé. 

Pourtant, le but d’une dénonciation est de provoquer la prise de conscience d’un problème et un changement de situation ; or, on a beau entendre dire et lire que les journalistes n’ont plus aucune compétence professionnelle ni déontologie (les plus célèbres d’entre eux , Elkabbach, Poivre d’Arvor, Pujadas, Okhrent … ont été mis en cause pour des fautes caractérisées), rien ne bouge (rien n’a bougé même sous les gouvernements socialistes). J. P. Elkabbach, symbole vivant de ces nouveaux chiens de garde, n’a cessé d’être actif depuis sa première apparition comme présentateur de JT en 1970 : ce sont 40 ans de pouvoir médiatique ! à titre de comparaison, H. Moubarak n’ a exercé le pouvoir que pendant 30 ans.

Non seulement les journalistes vedettes sont indéboulonnables (même si la vieillesse et la décrépitude finissent par avoir raison d’eux !), mais le pouvoir médiatique pèse de plus en plus lourdement sur nous : on n’entend plus sur toutes les ondes qu’un même ron-ron qui forme une barrière, ou un écran, entre la réalité et nous ; Peter Handke l’appelle le "télé-savoir", c’est à dire, étymologiquement, un savoir lointain, dont le spectateur n’a aucune expérience, qu’il se contente d’avaler, jour après jour, comme, jadis, on avalait l’hostie et les sermons du curé.

C’est pourquoi Les Nouveaux Chiens de garde est un film nécessaire (combien en faudrait-il de semblables pour se faire entendre au milieu du bruit abrutissant des medias ?). Mais c’est aussi un film qui fait du bien parce qu’il est drôle et stimulant. 

Source et suite: Rusty CanalBlog

lundi 23 janvier 2012

Megaupload fermé, les Anonymous déclarent la « cyberguerre »

Le drapeau des Anonymous - Source : Wikipédia

Après la fermeture de Megaupload hier, le groupe de pirates Anonymous a riposté en attaquant plusieurs sites d’importance : le département de la Justice américain, Universal Music, le site de l’Assocation américaine de l’industrie de la musique ou encore Hadopi, l’autorité chargée des droits d’auteurs en France.

L’opération, baptisée #opmegaupload, constitue une attaque de déni de service. En bref, il s’agit de multiplier le nombre de demandes de connexion à un serveur pour le faire saturer. Cela provoque sa mise hors ligne, sans toutefois causer de dommages à l’architecture technique.

La plupart des sites sont de retour en ligne ce matin, à l’exception d’Universal Music qui affiche un message de maintenance. Mais sur Twitter, le groupe promet d’autres attaques.

Anonymous pourrait être qualifié de nébuleuse puisque chacun peut s’y joindre par des canaux de discussion sur le service de chat IRC ou encore par Twitter. Et nul besoin de posséder des connaissances informatiques poussées avec le programme LOIC (Low Orbit Ion Cannon). En le téléchargeant, l’utilisateur ajoute son ordinateur à la somme de ceux utilisés pour multiplier les requêtes de connexion sur un site. Cette méthode avait déjà été utilisée pour protester contre l’arrestation de Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, en décembre 2010.

Le groupe a aussi embrigadé d’autres internautes en les faisant cliquer sur un lien à partir de Twitter et d’autres plateformes. Cela permettait d’activer une version en ligne de LOIC, impliquant l’ordinateur dans les requêtes de connexion vers les sites visés par le groupe, comme le détaille Gawker.

Les fondateurs de Megaupload devant la justice

Pendant ce temps, Kim Schmitz, le fondateur du site (qui se fait appeler Kim Dotcom), a comparu devant la justice néo-zélandaise vendredi avec trois autres accusés. Ils sont maintenus en détention en attendant une nouvelle audience lundi pour une éventuelle mise en liberté sous caution. « Nous n’avons rien à cacher », a déclaré à la barre le fondateur du site, un ressortissant allemand âgé de 37 ans.

L’arrestation de M. Schmitz a été plutôt musclée, a relaté un inspecteur néo-zélandais. « M. Dotcom est rentré dans sa maison et a activé plusieurs mécanismes de fermeture électronique. Une fois ces codes neutralisés par la police, il s’est barricadé dans une chambre forte (…) et lorsque la police est parvenue à y pénétrer, ils ont trouvé M. Dotcom près d’une arme qui avait l’apparence d’un fusil de chasse à canon scié ». Et d’ajouter : « Ça a été plus compliqué que de frapper à la porte ».

Les policiers ont aussi interpellé Finn Batato, 38 ans, responsable du marketing, et le Co fondateur et responsable technique du site Mathias Ortmann, 40 ans, tous deux de nationalité allemande, ainsi qu’un Néerlandais de 29 ans, Bram Van der Kolk. Trois autres membres du site restent recherchés. Le FBI collaborait avec la police néo-zélandaise depuis début 2011 dans cette affaire.

Les procureurs américains les accusent d’avoir entraîné des pertes de plus de 500 millions de dollars pour les détenteurs des droits d’auteur de fichiers distribués illégalement sur Megaupload. Et ce, tout en ayant généré des profits de 175 millions de dollars grâce aux abonnements et à la publicité, peut-on lire dans l’acte d’accusation.
Megaupload constitue le 13e site le plus visité, avec 50 millions de visiteurs par jour, selon l’acte d’accusation.
Ils risquent jusqu’à 20 ans de prison pour conspiration de racket, conspiration de violation de copyright et conspiration de blanchiment d’argent. La police néo-zélandaise a également saisi des avoirs de plusieurs millions de dollars, dont plusieurs voitures de luxe.

La fermeture de Megaupload survient au lendemain d’une protestation de grande envergure sur le web contre deux projets de loi antipiratage aux États-Unis, SOPA et PIPA

Source: RDI 

samedi 21 janvier 2012

Antarctique : des lacs se déplacent d'un mètre par jour

L'île Alexandre 1er (à gauche et au-dessus de la ligne rouge), d'une surface de 49.000 km², est séparée de la péninsule antarctique par un chenal (autour de la ligne rouge) de 42 km de large. Les mouvements de la banquise sont obliques par rapport à l'île au niveau des entrées du chenal (extrémités des lignes rouges). Ces caractéristiques provoquent une contrainte mécanique très importante au sein de la banquise, induisant des déformations de sa surface. © Nasa, DP
Un phénomène surprenant a lieu en Antarctique. Onze lacs se déplacent sur la banquise George VI à la vitesse de 500 mètres par an. De plus, ces étendues d’eau ne suivent pas le déplacement des glaces ! Comment est-ce possible ? 

Les plaques tectoniques, les fleuves, les rivières et même des montagnes peuvent se déplacer au cours du temps, de l’ordre de quelques centimètres par an. Dans cette veine, l’Antarctique abrite un phénomène des plus singuliers. Onze lacs, mesurant jusqu’à 1 km de large, se déplacent à la vitesse de 500 mètres par an, soit plus d’un mètre par jour ! 

Cette curiosité est observée sur la banquise George VI, dans le détroit du même nom, entre l’île Alexandre 1er et la péninsule antarctique. Des étendues d’eau supraglaciaire (au-dessus de la glace) sont observées à la surface de la banquise depuis de nombreuses années. Elles ont été décrites à partir de 1970. Pourtant, personne n’avait remarqué que ces lacs se déplaçaient au cours du temps. 

Cette découverte, publiée dans la revue Geophysical Research Letters, a été réalisée par Claire LaBarbera, une étudiante de l’université de Chicago, alors qu’elle numérisait des photographies satellite de la région pour le professeur Douglas MacAyeal. Étonnamment, des mesures révèlent que les mouvements d’eau sont cinq à dix fois plus rapides que ceux de la glace. Par ailleurs, ils ne s’effectuent pas dans la même direction. Comment est-ce possible ? 

Les lacs abrités dans des dépressions parallèles suivent les déplacements de la banquise. Au contact de la côte, l'eau est repoussée sur le côté. Sa direction de déplacement est donc différente de celle de la glace. Ses mouvements sont également 5 à 10 fois plus rapides que ceux de la banquise. © LaBarbera & MacAyeal 2011, adaptation Futura-Sciences
Les stress mécaniques expliquent tout
 
L’explication dépend de la configuration spatiale des lieux. Le détroit George VI forme un chenal étroit (42 km) entre une terre ferme et une île. En pénétrant dans ce passage, la glace est soumise à une contrainte importante, qui la comprime et la déforme. Des crêtes et des creux apparaissent à la surface de la banquise. Les lacs prennent naissance au fond des dépressions et suivent le déplacement de la glace. 
L’explication du phénomène ne s’arrête pas là. Comment justifier la vitesse et la direction de déplacement de l’eau ? La banquise heurte l’île Alexandre 1er avec un angle de moins de 90°. Au contact de la terre, l’eau est repoussée vers le large. Sa direction est donc différente de celle de la glace. De plus, le déplacement de l'eau en avant et sur le côté augmente la vitesse de déplacement des lacs par rapport à celle de la banquise. 

Le système peut être comparé aux déferlements des vagues sur une plage. Ce rapprochement est renforcé par l’apparence des lacs : étant tous quasiment parallèles, ils se trouvent dans des creux successifs et avancent à la même vitesse. On parle alors de lacs en échelons. 

Ce phénomène dépend donc de la géomorphologie des lieux. Il rappelle que les flots de glace peuvent être fortement compressibles et que l’organisation de la surface de la banquise dépend aussi de nombreux processus mécaniques. 

 Source: Futura Science